boitierrouge.com
Renault 8 Gordini : école de conduite, concentré de nostalgie | Boitier Rouge
La Renault 8 Gordini est une voiture parfaite justement parce qu'elle n'est pas parfaite, et c'est sans doute ce qui a fait sa gloire à l'époque. C'est sans doute ce qui fait aussi sa gloire aujourd'hui et sa cote particulière : prenez une voiture difficile à conduire (avec son sac à dos), obligeant à comprendre les réactions du dit bolide, à conceptualiser la répartition des masses et les trajectoires, un nom un peu légendaire (Amédée Gordini), un moteur et d'autres bricoles un peu préparés, deux bandes blanches en même temps sobres et distinctives, l'absence de réelle concurrence « nationale », un prix relativement faible par rapport à tout ce qui se prétendait vaguement sportif, une coupe « mono-marque » et « mono-modèle » susceptible de faire éclore de nouveau champion (et pourquoi pas vous, d'ailleurs), et aujourd'hui une bonne dose de nostalgie aujourd'hui : vous obtenez la Renault 8 Gordini. Revenons un instant dans les années 50 : Amédée Gordini, malgré toute l'aura qui le