boitierrouge.com
IBAP Democrata : Tucker brésilien | Boitier Rouge
Le Brésil fait partie de ces nations dont le marché a toujours été suffisamment important (et protégé) pour justifier une industrie automobile sur son sol, sans pour autant arriver à développer une vraie industrie nationale. Willys, DKW, Volkswagen, Alfa Romeo, Fiat, Chrysler, Chevrolet, Ford ont forgé les habitudes automobiles brésilienne, sans qu'aucun constructeur local n'arrive à émerger, sauf à la marge (et encore), au point qu'une marque comme VW et son emblématique Fusca (lire aussi : VW Fusca) finit par être considérée comme « brésilienne ». Pourtant, dans les années 60, une homme d'affaire tenta de changer les choses en lançant l'IBAP Democrata. Voici son histoire ! Revenons au début des années 60. Nelson Fernandes était un homme d'affaire à qui tout semblait réussir: il avait créé à Sao Paulo, grâce à des levées de fonds auprès de riches brésiliens, un country Club, le Club Acre, ainsi que l'hopital Presidente. Mais l'ambition du business-man ne s'arrête pas là. L'un de ses