boitierrouge.com
Jimenez Novia : la première supercar à moteur W16 | Boitier Rouge
Durant les années 90 en France, on aurait pu se croire en Angleterre tant les petites marques et les artisans foisonnaient malgré une législation moins laxiste qu'outre-Manche. Il y avait des projets ambitieux, comme Venturi, ou bien Hobbycar (lire aussi : Hobbycar B612 et Passport), mais aussi des projets plus artisanaux, comme Coste, De La Chapelle), Hommell ou De Clercq. Et puis, en 1995, apparaissait un ORNI dans la production française, la Jimenez Novia. Ramon Jimenez était un passionné, sans aucun soutien financier ni industriel, mais il s'était mis en tête de construire « sa » supercar, rapide comme un avion : ne cherchez pas plus loin le nom de la voiture, Novia était l'anagrame d'avion justement, tout en mettant l'accent sur l'aspect novateur du projet. Car bien avant le lancement de la Bugatti Veyron, la Jimenez Novia proposait en position centrale un drôle de moteur appelé W16. Cependant, le W16 de la Novia n'était pas une création ex-nihilo, enfin pas tout à fait. Ancien