boitierrouge.com
Triumph Toledo : Low cost à l'anglaise | Boitier Rouge
Chacun connaît la Seat Toledo, à tel point qu'on finissait par penser qu'elle était la seule à porter le nom de cette célèbre ville espagnole. Pourtant, dans les années 70, une autre voiture porta ce patronyme. Il ne s'agissait pas d'une espagnole, mais d'une anglaise. La Triumph Toledo, née en 1970, n'aura pas marqué les esprits malgré plus de 100 000 exemplaires produits, et l'on se souvient mieux aujourd'hui de sa grande sœur Dolomite (lire aussi : Triumph Dolomite). Si la Toledo n'était pas techniquement révolutionnaire (loin s'en faut), elle inaugurait pourtant une formule qui fera fureur au 21ème siècle : le low cost. L'imaginaire collectif n'aura gardé de Triumph que ses modèles les plus sportifs, ou les plus funs, les petits roadsters « à l'anglaise » ou les petites berlines vitaminées. La marque, pourtant, avait des ambitions plus larges, et cherchait à convaincre une large part d'une clientèle essentiellement britannique (son cœur de marché) mais pas seulement. La Toledo