boitierrouge.com
Aston Martin Virage, Volante, Vantage ou V8 : se prendre pour un Lord anglais | Boitier Rouge
L'Aston Martin V8, première du nom, avait un côté agressif et spectaculaire, mais restait très ancrée, stylistiquement, dans les années 70. Introduite en 1977 comme la « première supercar britannique » (sic), elle commençait à pâtir d'une concurrence plus moderne, plus aiguisée, et plus désirable il faut bien le dire. Aussi, au milieu des années 80, la vénérable firme anglaise encore basée à Newport Pagnell décida-t-elle de moderniser son cœur de gamme. Ainsi naquit la Virage, lancée en 1989. La Virage "de base", un gros coupé aristocratique Certes Ford avait entre temps racheté Aston Martin (en 1987), et injecté un peu d'argent pour industrialiser (artisanalement tout de même) cette nouvelle mouture, mais le modèle avait été en grande partie développé hors de toute influence américaine, et d'une certaine manière à l'économie. Cependant, le nouveau modèle présentait plutôt beau, et surtout compensait sa ligne massive et son poids conséquent par une débauche de cuir, de bois, de