boitierrouge.com
Toyota Celica GT-Four ST185 : le coupé décalé | Boitier Rouge
Etait-ce parce qu'au début des années 90 je suivais encore avec un peu d'assiduité le Rallye ? Ou bien tout simplement parce que la gueule de cette voiture était particulière ? Difficile de dire pour quelle raison la Toyota Celica GT-Four ST185 m'a autant marqué, sans pour autant être un passionné de la marque japonaise. C'est en tout cas la force de ce modèle atypique : accrocher le regard malgré un physique très personnel, et transmettre immédiatement une impression de puissance et d'aventure. La Toyota Celica « classique », et donc uniquement traction (ST182) dont elle dérivait n'était pourtant pas un foudre de guerre, et ses lignes semblaient un peu molles par rapport à d'autres coupés européens (l'Opel Calibra par exemple, Opel Calibra). Mais elle disposait « d'origine » d'une face avant assez agressive qui indiquait au passant qu'il suffirait de peu pour qu'elle devienne autre chose. Effectivement, dans sa version ST185 à 4 roues motrices, il suffisait d'un bosselage et d'un