boitierrouge.com
Renaut 18i et Sportwagon : « l'exigence internationale » à la conquête des USA | Boitier Rouge
A la fin des 70's, la Régie Renault connaît un petit succès outre-Atlantique avec la 5, vite rebaptisée « LeCar » (lire aussi : Renault LeCar). Mais le hic, c'est que la marque ne dispose pas d'un réseau de distribution suffisant pour une véritable implantation sur le marché US avec seulement 300 dealers. Coup de chance : à cette même époque, l'American Motors Corporation, 4ème constructeur américain recherche un partenaire afin de lui permettre de rebondir en ces temps de crise. Après s'être notamment tourné vers Honda et Peugeot, AMC conclura finalement un accord avec Renault en mars 1978. D'ailleurs, Renault n'est pas vraiment une inconnue pour AMC : dans les années 60, la Régie assembla des Rambler dans son usine belge pour les intégrer à sa gamme (lira aussi : Renault Rambler). Ce 1er accord prévoit la mise à disposition du réseau AMC aux USA et au Canada pour distribuer les modèles Renault (LeCar et 17 à l'époque) tandis que ce dernier distribuera les Jeep en Europe et sur