boitierrouge.com
Rolls Royce Silver Shadow : bienvenue dans la modernité (luxueuse) | Boitier Rouge
On ne s'en souvient plus, mais la présentation de la Rolls Royce Silver Shadow au Salon de Paris 1965 fit un choc encore plus grand que celle de la Phantom VII en 2003, première Rolls de l'ère BMW. Jusque là, et malgré l'adoption d'un moderne V8 sur la Silver Cloud en 1959, on ne pouvait pas vraiment louer Rolls Royce pour son modernisme. Contre toute attente, la vénérable marque anglaise osait lancer une berline alliant le luxe, la puissance mécanique et « nouvelles technologies » (de l'époque hein, gardons la raison) ! Je vous fais pas un dessin, mais au début des années 60, et malgré la renommée de ses propriétaires (lire aussi : La Rolls Royce Phantom V de John Lennon), les Rolls ne sont pas des modèles de modernité, que ce soit la Silver Cloud ou la Phantom V ! Il faut vraiment les repeindre façon John Lennon pour les rendre psychédéliques, car sinon, on frise la voiture de vieux... Vieux Lords certes, mais vieux quand même. Or l'argent, dans le swinging London des sixties, mais