boitierrouge.com
Kodiak F1: l'arlésienne allemande ! | Boitier Rouge
Au début des années 80, la société allemande spécialisée dans les mécanismes et les capotes pour cabriolet Speed & Sports dirigée par Mladen Mitrovic, d'origine serbe, décide de se diversifier en produisant une Supercar reprenant le concept des portes papillon aperçu sur la Mercedes C111 et proposant des performances hors normes pour l'époque. Allez savoir pourquoi un fabricant de capotes (en toile, hein, pas anglaise!) s'est tout à coup pris pour un constructeur automobile. Sans doute pour satisfaire les rêves de gosse du patron qui s'y voyait déjà. Cela dit, Mitrovic réussit en 1983 à présenter au salon de Francfort sa réalisation, plutôt convaincante : la Kodiak F1 (du nom d'un ours brun d'Alaska). Avec l'aide de l'université de Munich, et des premiers logiciels de CAO, Mitrovic va réaliser en un temps record une voiture très moderne pour son époque, gardant la particularité de ces portes papillons à laquelle il croit tant ! La Kodiak F1 reposait sur un châssis tubulaire