boitierrouge.com
Simca Vedette : sa seconde vie brésilienne | Boitier Rouge
Pour ceux de ma génération, Simca est une marque populaire, et nous avons en tête les Simca 1000 ou 1100 qui peuplaient encore les départementales au début des années 80. On a du mal à imaginer que dans les années 50, Simca proposait dans sa gamme la seule voiture française haut de gamme motorisée par un moteur V8 : la Vedette. Produite entre 1954 (date du rachat de Ford SAF par Simca) et 1961, la Simca Vedette était une version restylée de la Ford Vedette lancée en 1948. En tout, 105 000 exemplaires de la première série (1954-1957) et 65 000 exemplaires de la deuxième série (1957-1961) furent produits. Sa particularité : disposer d'un V8, cas unique pour une marque française après-guerre, et d'une ligne « à l'américaine » en réduction. Déclinée en plusieurs versions (Trianon, Versailles, Régence, puis à partir de 1957 Beaulieu, Chambord et Présidence, et surtout le fabuleux break Marly), elle ne survivra pas à la déferlante DS qui imposa une nouvelle vision du haut de gamme « à la