boitierrouge.com
Les Jeepneys, Sarao et Francisco: perles des Philippines | Boitier Rouge
L'automobile réserve parfois des surprises, liées à l'histoire, aux hommes, au génie et à la débrouille. C'est le cas aux Philippines, ou l'histoire a créer un segment de marché inconnu ailleurs : les Jeepneys. Après la seconde guerre mondiale, et les durs combats du Pacifique, l'armée US réduit la voilure, et se retrouve aux Philippines avec un important stock de Jeep Willys (plusieurs milliers) dont elle fera don aux philippins nécessiteux de véhicules capables de faire les difficiles liaisons entre les villages, sur des routes boueuses et difficile d'accès. Mais c'est surtout de transports en commun qu'ont besoin les Philippins, qui se mettent à transformer ces jeeps, les rallongeant, installant des bancs face à face, rajoutant toits et surtout décoration qui feront beaucoup pour la popularité des Jeepneys à l'étranger. Jeepney, c'est un jeu de mot entre Jeep et Jitney (« transport en commun). Et ce qui ressemble à du bricolage devient peu à peu une industrie d'où deux