blog.daedalum.org
USA’10 – Day 10 – Du Maïs au Métal
Dayton, c'est en plein dans la Corn Belt, cet espace agricole du Midwest étalé sur quatre états, et qui suffit à lui seul à remplir les silos à grains (de maïs) du pays. Connaissant la consommation de pop corn et de corn flakes des locaux, ce sont des gros silos, croyez-moi. Forcément, quand on parle d'aviation dans le coin, le maïs n'est jamais très loin. Et forcément, beaucoup des gens qui volent dans le coin sont aussi ceux qui exploitent la terre. J'avais prévu d'aller faire un tour à Troy, 20 miles au nord de Dayton, parce qu'à Troy se trouve Waco Field et son WACO Air Museum (à ne pas confondre avec Waco, Texas, de sinistre mémoire). Si le musée est tout petit, l'avion est une légende. Les Waco étaient parmi les biplans les plus prisés dans les années 1920, fiable et robustes, et faisaient jeu égal avec des Boeing Stearman ou d'autres constructeurs bien connus. Ces constructeurs là ont su prendre le virage imposé par la Seconde Guerre Mondiale, contrairement à la Weaver Aircraft Company of Ohio qui en était resté à des principes de constructions devenus obsolètes après guerre. La WACO a donc périclité au bout de quelques années, mais les avions volent toujours et la légende reste. Le musée en lui même est superbe, deux petits hangars modernes mais aux allures d'époques, et les sept avions des débuts (du Cootie de 1919 au Type 7 de 1924) dans un état là encore impeccable. Étant seul visiteur ce jour-ci, le boss me fait le tour du propriétaire avec moult explications. Mais le clou du spectacle ne se trouvait pas à Waco Field.