blog.alcaz.net
Fin de maisons
On a ratissé le long des berges, de mémoire on ne peut faire sans blanc. Fleuve à fendre, horizons défaillés, les possibles échos sortiront des églises, portes ouvertes aux vents nuagés. L’ab…