aufil-duvent.com
Transmongolien, d'Oulan-Bator à Pékin : Expérience & Conseils | Au fil du vent
Le Transmongolien, tout un rêve pour moi. Tout un mythe également. Il est 7h du matin, le visa chinois en poche, nous voilà à la gare. Nous entrons dans notre wagon. Je suis surprise. C’est propre, moderne – une prise électrique en cabine- les couchettes sont confortables. Ce fût donc 28h30 de trajet agréable, dans une cabine de 4 personnes. Nous étions avec un mongole d’une trentaine d’années, avocat et très sympathique. Nous aurons bien rît avec lui. Les paysages sont beaux, le train traverse le désert de Gobi et la Mongolie intérieur. Puis vers 7h du matin, nous découvrons la Chine. Et là c’est le choc : des immeubles immenses, collés les uns aux autres. Pourtant rien de surprenant, me diriez vous ? Et bien si, lorsque vous avez passé 3 semaines en Mongolie, au milieu des yourtes et des grands espaces, c’est comme une redécouverte du milieu urbain. Notre repas du midi La couchette de notre voisin Repas du soir Le passage de la frontière entre les deux pays fût long. Nous avons passé la frontière vers minuit. Nous sommes restés à quai 1h à la frontière mongole. Coup de tampon sur les passeports, et nous repartons. Second …