aufil-duvent.com
Premier pas à Oulan Bator | Au fil du vent
Il est 6h du matin. Nous atterrissons. Notre escale à Pékin fût longue et fatigante. 20 heures d’attente, et embarquement à 3 h du matin. Il fait frais. Et ça, c’est la première bonne nouvelle. Premier pays où sortir dehors est un ultime plaisir. Je découvre les paysages. Je suis époustouflée. Je ne ressens plus la fatigue. La joie, le meilleur anti-fatigue ! Notre taxi nous attend avec mon nom sur une pancarte. Second ultime plaisir ! Nous découvrons alors la ville au travers des vitres. Un paysage industrialisé et à la fois de campagne s’offre à nous. Des vaches marchent à travers la route, pendant qu’au loin nous pouvons voir d’impressionnantes manufactures et centrales. Je suis abasourdie. Après notre installation dans une auberge chez l’habitant, une mission s’impose : Le visa chinois ! Mais voila c’est le Naadam. Grande fête nationale en Mongolie, où le pays est littéralement paralysé durant une semaine. le Naadam célèbre l’indépendance de la Mongolie vis-à-vis de la Chine. Pour l’occasion des compétitions ont lieu, s’alliant autour de trois grands sports traditionnelles. Le tir à l’arc, la course de chevaux et la lutte mongole. Malheureusement, nous n’avons pas eu l’occasion d’assister à l’une de ses compétitions. …