aufil-duvent.com
Pékin ou la découverte d'une étrange fourmillière | Au fil du vent
Pékin, Beijing. Peu importe son nom. J’ai aimé cette ville, et je l’ai détesté. Mon amie également. Dès l’arrivée, on s’est senties étouffées, perdues et déboussolées. Puis, après vient le temps de la séduction. Et des surprises. Si vous avez l’occasion d’y aller, vous verrez, marcher dans la rue est un défi. Du monde, beaucoup de monde, mais aussi des impolitesses et des sons de crachats en continue… Alors oui, Pékin n’aura pas réussi à me charmer, mais la Chine si. Je mets cette ville à part, bien trop grande et étrange pour moi. Mais l’étrangeté n’est pas péjoratif, au contraire… Alors si vous voulez vous transformer en petite fourmis étonnée parmi 11,51 millions de fourmis Pékinoises, foncez ! C’est une Expérience avec un beau et grand E. La sortie de la cité interdite. On aura mis une heure à trouver l’entrée. En effet, celle-ci se trouve à plusieurs kilomètres. Mais trouver l’entrée ne suffit pas 🙂 Il faut aussi réussir à avoir un ticket, ce que l’on a pas réussi à deux reprises. En effet, à partir de 14h (une moyenne sur nos deux tentatives) les tickets ne sont plus en ventes, afin de limiter le monde à l’intérieur. Tant …