au-fil-des-pages.be
Papa est en bas de Sophie ADRIANSEN - Au fil des pages
adrianse Edition: Nathan Jeunesse Nombre de pages: 119 pages 0 % Résumé: Ça s’est fait petit à petit. A présent, voilà, le papa d’Olivia est en bas, sans trop d’espoir que ça s’arrange. Atteint d’une maladie qu’il surnomme « la tartiflette », il ne peut plus monter l’escalier de la maison. Le quotidien de toute la famille se réorganise autour de lui à mesure que son état s’aggrave. Pourtant, la vie doit continuer pour Olivia, entre fou-rires et larmes, auprès de sa maman, de son chat et surtout de son papa. Un sujet difficile (la fin de vie d’un parent) abordé sans pathos à hauteur d’enfant : on rit et on pleure avec Olivia, en suivant son quotidien et celui de sa famille. On voit la détresse de son père qui est bien obligé de se sentir progressivement diminué. Merci à l’édition Nathan pour cette touchante lecture Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Mon avis: Olivia adore sa famille. Ensemble, tous les 3, ils sont au paradis. Ils partagent les matchs de foot, les gourmandises, les conseil de famille. Mais un jour, Olivia remarque des différences dans leur quotidien. Papa ne court plus, cherche à s’épargner des efforts, alors que jusque-là, il était toujours en pleine forme. C’est alors qu’elle apprend l’existence d’une maladie qui affaiblit inexorablement son père. Ses effets sont de plus en plus dévastateurs. Et Olivia doit faire face à cette « tartiflette ». Voilà un sujet bien sérieux pour un livre jeunesse. Et pourtant, c’est quelque chose que certains enfants traversent dans leur quotidien. La maladie de l’un de leurs parents bouleverse leur horizon, leurs repères, et ils doivent apprendre à vivre autrement. A travers le regard d’Olivia, on constate les infimes changements qui en annoncent de plus grands. Elle nous raconte ses impressions, ses inquiétudes et ses questions. Il n’est pas facile pour un enfant d’appréhender ce genre de situation. Pour un adulte non plus, d’ailleurs. Mais un enfant n’a pas tous les éléments, tous les renseignements compliqués et/ou médicaux complexes à assimiler par exemple. Ce roman nous permet de voir à travers leurs yeux et leurs pensées. Un fait que j’ai énormément aimé ! Voilà un livre que j’ai trouvé vraiment touchant, je dois bien l’avouer.