au-fil-des-pages.be
Mary Stuart, la reine aux trois couronnes de Luc MARY - Au fil des pages
Edition: Archipoche Nombre de pages: 282 pages 0 % Résumé:Reine de France à l'âge de neuf mois, veuve du roi François II à dix-huit ans, Mary Stuart regagne son pays, l'Écosse, pour y être accusée du meurtre de son mari, d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants. Ayant franchi la frontière anglaise, la souveraine déchue est faite captive, puis jugée et accusée de trahison par celle qu’elle vénère et dont elle convoite la couronne : sa cousine Elizabeth Ier d’Angleterre. Victime ou coupable, Mary Stuart a toujours clamé son innocence. À défaut d’avoir réellement régné, elle fut l’enjeu d’un triple duel opposant les catholiques aux protestants, les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols… Décapitée à quarante-quatre ans, elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution, le 8 février 1587. Sa fin héroïque la transformait en mythe. De la couronne de France abandonnée à la couronne d’Écosse confisquée, l’histoire de Mary Stuart est semée d’énigmes. A-t-elle voulu attenter aux jours d’Elizabeth Ier et favoriser un débarquement espagnol ? Son destin brasse près d’un demi-siècle de confrontations dynastiques, de soulèvements nationalistes et de conflits religieux, que dépeint également Luc Mary dans cette biographie. < p style= »text-align: center; »>Merci à l’édition Archipel pour cette lecture vraiment très intéressante. Mon avis:La reine Marie Stuart aura fait couler beaucoup d’encre. Et pourtant… Son destin romanesque et tragique continue de nous séduire. Je dois vous avouer : Bien sûr, j’avais déjà entendu parler de cette femme hors du commun. Mais après avoir visionné la série télévisée Reign, j’ai été totalement conquise par son histoire. Il faut dire qu’l y a de quoi… Après avoir grandi en tant qu’héritière de la couronne d’Ecosse, mariée au futur roi de France, réfugiée en Ecosse dans le but de récupérer son trône légitime, et avoir vu nombre complots dans son entourage, elle fut décapitée, sur ordre de sa propre cousine, la reine Elisabeth Ier d’Angleterre. Luc Mary (dont ce n’est pas le premier livre que je lis) a le don pour réveiller l’histoire, pour redresser les décors nécessaires pour narrer le parcours d’un personnage historique. Il sait nous faire vivre ce qu’il écrit, ayant allumé toutes les chandelles nécessaires pour créer l’ambiance parfaite. L’histoire de Mary Stuart est puissante. Cette femme, née princesse d’Ecosse n’était pourtant pas vraiment destinée à régner un jour. Ou du moins, pas sur l’Ecosse. Elle a connu la Cour de France, alors sous le règne de Catherine de Médicis, une autre femme au caractère bien trempé. La jeune Mary, bien que jeune, n’aura de cesse de se forger également des qualités digne d’une véritable souveraine. Encore une fois, en ouvrant ce livre, je suis tombée sous le charme de cette jeune princesse qui, bien que pas très belle selon les quelques témoignages qu’il nous reste encore, avait énormément de charisme, et était capable de fédérer des villes entières. C’était aussi une femme passionnée, capable d’aimer au-delà de tout, quitte à se mettre elle-même en danger. Ce qui a, d’ailleurs, accéléré sa chute finale. Je ne peux m’empêcher d’être admirative face à cette force de caractère, cette capacité de prendre des décisions ardues, et cette manière d’arriver à gérer les plus grandes peurs, surtout face aux risques qu’elle rencontraient. Ce livre est une vraie pépite !! N’importe qui, même ceux qui n’ont pas l’habitude de lire des livres d’histoires, peuvent se pencher sur cette lecture sans se sentir submergés par des termes obscurs. Les images, en milieu de livre, permettent en plus de pouvoir mieux imager encore ce que l’on découvre dans les lignes des pages. Pour moi, Luc Mary est maintenant un nom que je retiendrai et un auteur dont je sélectionnerai les titres les yeux fermés ! Articles similaires