au-fil-des-pages.be
L'anti-magicien tome 2: L'ombre au noir de Sébastien DE CASTELL - Au fil des pages
Edition: Gallimard jeunesse Nombre de pages: 382 pages 0 % Résumé: Kelen l'anti-magicien se fait de nouveaux ennemis où qu'il passe. Toujours accompagné de ses deux acolytes incontrôlables, Furia et Rakis, il parcourt les terres de la frontière à la recherche d'un remède contre le mal qui le ronge : l'ombre au noir. Quête de vérité, scènes d'action musclées et malédiction mortelle : la suite des aventures d'un jeune mage sans pouvoir, dans une grande fresque originale et puissante Mon avis: Kelen, depuis son départ, erre de lieu en lieu en compagnie de Furia et de Rakis. Fuir les chasseurs de tête lancé à sa poursuite, c’est devenu son quotidien. Une rencontre en plein milieu du désert va faire vaciller ses certitudes quant à l’ombre au noir… Après avoir lu le premier tome il y a peu, je couvais du regard la suite de la série en ma possession. Aussi, dès que j’ai eu l’occasion, j’ai plongé sur le second tome! Je l’ai lu en quelques heures, ayant eu bien du mal à lâcher l’histoire. Kelen, qui a fait un très joli coup d’éclat à la fin du premier tome, se montre maintenant plus discret. Il a beaucoup d’interrogations. Et quoi de plus normal à 16 ans? Il est perdu. Plus de famille, plus d’amis, plus de chez-lui, et des risques par-dessus la tête. Il présente un caractère tout à fait réaliste par rapport à sa situation. Rakis…. Ah! Rakis! Ce chatcureuil n’a pas fini de m’enchanter! Je suis totalement fan de cette petite bête capable de parler… Et d’émettre des opinions très tranchées. Il fait preuve d’un tel humour! Certains scènes m’ont d’ailleurs bien fait rire! Celle du premier bain particulièrement. A lui seul, il apporte tout le piquant des dialogues. Furia est toujours aussi secrète, mais à son corps défendant, elle doit bien expliquer certaines choses. Pour autant, sa discrètion ne l’empêche pas de s’être réellement attachée au jeune homme qu’elle avait été dans la première partie de l’histoire. D’autres personnages, comme Seneira par exemple, agrandissent notre panorama. Ils nous permettent d’en apprendre un peu plus sur l’univers dans lequel nous voyageons, avec ses lois et ses traditions compliquées. J’ai autant aimé cette seconde lecture que la première. La seule différence, c’est que j’ai encore plus apprécié la place que l’auteur a fait au chatcureuil, qui m’est devenu incontournable. Je ne tarderai donc pas, vous vous en doutez, à m’attaquer à la 3ème partie de cette histoire. Je vous rappelle qu’elle est prévue en 6 tomes. De quoi pouvoir savourer cette histoire plus longtemps hihi. Articles similaires