au-fil-des-pages.be
La fiancée anglaise de Gilles LAPORTE - Au fil des pages
Edition: Presses de la Cité Nombre de pages: 438 pages 0 % Résumé: La promesse d'un fils à son père, héros méconnu de la Seconde Guerre : retrouver sa famille en Lorraine, renouer les liens avec elle. Et remonter le cours d'une vie, frère et fils chéri, soldat admirable et amant de l'ombre.... La nécessité d’une quête filiale et la force du souvenir. « S’il m’arrive quelque chose, tu iras leur dire combien je les aimais. » A tous, Adolphe Lamesch a laissé un vide immense. C’est sur ses traces que cinquante ans plus tard Robert Forester part à Châtel-sur-Moselle pour rencontrer les membres de sa famille et leur porter les mots de celui qui accompagna son enfance en Angleterre. Telle une promesse, à la mémoire du jeune Lorrain engagé parmi les premiers dans le sillage du général de Gaulle, disparu en mer à bord du torpilleur des Forces navales françaises libres « La Combattante » en 1945. < p style= »text-align: center; »>Merci à l’édition Presses de la Cité pour ce voyage Mon avis: Robert Forester a toujours promis à sa mère de ne jamais aller en France. Mais en même temps, il avait promis à Adolphe Lamesch de rendre visiter un jour à sa famille pour leur dire qu’il les aimait. Il lui faudra 50 ans pour tenir sa promesse, en le cachant à sa mère âgée. Le voilà donc parti sur les traces de cette famille inconnue. Et ce qu’il va découvrir va bien au-delà de ce qu’il pouvait penser… Ce n’est pas le premier roman que je lis de Gilles Laporte. Cet auteur possède une plume douce, qui prend son temps avant de dévoiler les secrets d’une histoire. Dans ce roman, nous remontons dans le temps, un peu à la fois. Nous retraçons l’histoire d’un jeune homme engagé volontairement durant la Seconde Guerre Mondiale. A sa suite, nous réveillons un pan de l’histoire qui est douloureux et pesant. Pour autant, l’auteur nous la fait vivre au travers du regard de la famille Lamesch, qui subi de plein fouet les attaques ennemies, et l’inquiétude pour le fils parti au combat. Et surtout, le silence après sa disparition. Robert finit par en parler à sa mère, qui a des révélations à lui faire. Des secrets enfouis dans sa mémoire depuis tellement longtemps. Je me suis laissée porter par cette histoire. Les chapitres s’alternent, entre aujourd’hui, et un bond dans le temps de 50 ans. Des retours en arrière vraiment bien écrit, et une réalité actuelle plus qu’intrigante. Chaque chapitre apporte son élément, permettant de complèter un puzzle dont on ne possède pas l’image au début de la lecture. C’est donc avec grand plaisir que je vous recommande ce roman!