au-fil-des-pages.be
La chambre des murmures de Dean KOONTZ - Au fil des pages
Edition: L’Archipel Nombre de pages: 444 pages 0 % Résumé: Jane Hawk face à la confrérie secrèteIl n'y a pas de temps à perdre. Fais ce pour quoi tu as été créée". Tels sont les mots qui résonnent dans l'esprit de Cora Gundersun, une enseignante douce et appréciée... juste avant qu'elle ne se suicide en commettant un attentat terroriste sanglant.L'épouvantable contenu de son journal intime corrobore l'hypothèse de la folie.Quand de nouveaux cas similaires surviennent, Jane Hawk, ancienne agente du FBI, sait qu'elle n'a plus une minute à perdre. Elle se met alors à traquer une confrérie secrète, dont les membres se pensent au-dessus des lois et ne craignent aucunes représailles.À jamais marquée par le suicide de son mari, et la peur de perdre son fils de cinq ans qu'elle a caché, elle ira jusqu'au bout de sa quête. Sa soif de vengeance n'a d'égale que sa quête de justice... même si elle doit employer des méthodes radicales. " Merci à l'édition Archipel pour cette course contre le temps Mon avis: Jane Hawk est à la recherche de la vérité sur la mort de son mari. Elle sait qu’elle est sur la bonne piste. Il faut juste qu’elle arrive à ses fins et à se faire entendre. Pour cela, elle doit prendre des risques. Et elle doit être prête à découvrir une machination bien plus grande que ce qu’elle pensait… Il s’agit d’un second tome, dont je n’ai pas lu la première partie de l’histoire. Pour autant, je n’ai pas eu trop de flou, parce que l’auteur a pris le temps de replanter le décor, en résumant ce qu’il s’est passé durant le premier tome. Un point que j’apprécie énormément. Une fois installée dans l’histoire, Jane m’emmène sur les chapeaux de roues à sa suite, dans son enquête. Enquête officieuse, qu’elle mène en solo. Rapidement, elle donne le rythme: Ca va être rapide! C’est une jeune femme blessée, apeurée, et avec énormément de peine. Elle a de la suite dans les idées, possède un très bon esprit de déduction, et n’a pas froid aux yeux. Une héroïne dotée d’un caractère haut en couleurs. La trame est assez complexe. On mélange la politique à des complots de magnats de la finance. Un milieu noir et dangereux. On navigue à l’aveugle, puisque forcément on n’a pas tous les éléments en mains. J’aime assez justement que les faits ne soient pas tous étalés dès le départ. Ca laisse une part de mystère, et nous laisse aussi le temps de faire nos propres théories. Le rythme est rapide. Les chapitres sont courts, ce qui permet d’aller d’un personnage à l’autre très rapidement. Pas de temps mort, comme je l’ai déjà dit, et surtout un scénario assez original. Je suis un peu plus mitigée quant aux dialogues. Je les ai trouvés répétitifs. Un peu comme si les personnages avaient parfois de petites amnésies, qui les pousse à répéter ce qu’ils ont déjà dit plus tôt. Un point négatif donc. Mais dans l’ensemble, c’est une assez chouette lecture qui se laisse découvrir avec plaisir. Je suis certaine que si vous l’emmenez dans votre valise, vous ne serez pas déçus.