au-fil-des-pages.be
C'est lundi, que lisez-vous? (38) - Au fil des pages
Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane. Il s’agit de répondre à trois questions: 1. Qu’ai-je lu la semaine passée? 2. Que suis-je en train de lire? 3. Que lirai-je après? (chronique à venir) (chronique à venir) (chronique à venir) En Malaisie, la guerre civile fait rage en 1955. Chez les Cartwright, une famille de colons, le départ pour l’Angleterre est imminent : il est devenu trop dangereux de rester. Mais, du haut de ses onze ans, Emma ne comprend pas les raisons qui poussent son père à hâter les préparatifs sans même attendre le retour de sa mère, Lydia. Elle se heurte à un mur de silence et doit bientôt embarquer sur un bateau pour l’Europe avec lui et sa jeune soeur. Après un séjour passé au chevet d’une amie souffrante, Lydia rentre chez elle pour trouver sa maison vide. Aucun signe de son mari, Alec, ou de leurs filles, ni même des serviteurs. Désespérée, elle se lance dans un périlleux voyage à travers la Malaisie pour retrouver ses enfants, sans se douter que des milliers de kilomètres les séparent. Retards, absences, chicaneries entre élèves, difficultés scolaires, contestations de notes, poux… Les occasions d’échanges épistolaires ne manquent pas entre les parents et les maîtres de leurs “chères têtes blondes”. Durant vingt ans d’enseignement, l’auteur a soigneusement sélectionné les mots des parents d’élèves, tous plus authentiques les uns que les autres. Tour à tour pittoresques, drôles, émouvants, tristes ou encore pleins de bonne et/ou de mauvaise foi, ces mots, au-delà des fautes d’orthographe et de syntaxe, au-delà des reproches ou des louanges, reflètent avec une justesse stupéfiante notre société et ses relations humaines en général, les rapports compliqués qu’entretiennent aujourd’hui plus que jamais parents et enseignants. Alors là j’ai l’embarras du choix, mais je m’arrête en premier lieu à ceux-ci Entre ses deux enfants, son travail, ses amies, son ex-mari et le poids de son histoire familiale, Jeanne ne sait plus où donner de la tête. Son credo: tout gérer, ne jamais lâcher prise. Jusqu’à la découverte d’une tumeur dans son cerveau de la taille d’une mandarine. La gestion de la maladie exacerbée par une crise existentielle va ainsi l’obliger à relativiser les choses de la vie. Dans ce roman, entre comédie de moeurs et émouvante réflexion sur la fragilité de la vie, Isabelle de Courrèges explore avec une justesse saisissante, un humour parfois noir et une subtilité rare, les recoins les plus secrets de l’âme d’une femme en crise. Anne Shirley vient d’avoir seize ans. Institutrice, elle est plus impétueuse et espiègle que jamais, commentant le monde avec cette naïveté lucide qui la caractérise, parlant poésie comme les oiseaux chantent. Avec quelques amis, elle met sur pied la Société d’amélioration du village d’Avonlea, mais il semble que cette bonne idée la plonge dasn toutes sortes de situations embarrassantes… Et vous, que lisez-vous? Articles similaires