au-fil-des-pages.be
Brève n°1: Jamais sans mes soeurs - Au fil des pages
Celeste, Kristina et leur demi-sœur Juliana ont toutes les trois été élevées et ont grandi dans la terrible secte des Enfants de Dieu. Celeste et Juliana n’ont pu échapper à la secte que très récemment. Séparées dès leur plus jeune âge, les Sœurs témoignent ici à trois voix de leur expérience au cœur de cette organisation internationale qui, sous couvert de la » Loi d’amour « , prêchait la pédophilie et la violence. Victimes dès l’âge de 3 ans de tortures physiques et mentales, forcées à la mendicité et à la prostitution, violées par les membres de la secte, conduites de pays en pays sous de fausses identités, elles livrent ici le témoignage bouleversant de leur jeunesse sacrifiée et de leur difficile combat pour la reconstruction. Rien que les trois premières pages sont « ouf », lourdes et dérangeantes. Avant de poursuivre, on sait déjà que cette histoire vraie sera difficile à lire sans passer par une multitude de sentiments. Nous entendons beaucoup parler de ces religions ou des ces sectes ou les adeptes devraient avoir, selon leurs principes, un comportement irréprochables. Actes ignobles! Pédophilie, inceste, violence Ici, trois jeunes filles vous racontent leur vie au sein d’une secte où tout est permis, où tout est accepté. « L’adultère, l’inceste, les relations hors mariage, les relations adultes et enfants ne sont désormais plus des péchés, tant qu’ils sont faits dans l’amour. » Rien que ce petit passage du livre est lourd, et des passages comme celui-ci, il y en a une multitude au fil des pages! Autant vous dire, je suis écoeurée de tout ce que ces filles ont subi! Un début de secte très médiatisé, car elle promet monts et merveilles. Mais très vite surveillée par la justice, qui même à l’heure actuelle n’arrivent pas à percer tous leurs secrets. Articles similaires