arcus-fin.ch
Qu’importe le P/E, pourvu qu’on ait le (bon) contexte | investir.ch
Qu’importe le P/E, pourvu qu’on ait le (bon) contexte. Certains indicateurs mettent les investisseurs en confiance et les amènent à accepter des valorisations élevées. Dans la dernière lettre trimestrielle de GMO, Jeremy Grantham démontre que les investisseurs sont – et ont toujours été – prêts à accepter les valorisations élevées