fr.style.yahoo.com
Héloïse Pierre, fondatrice du jeu Sexploration : "Pour certains ados, la sodomie c'est ne pas être normal"
Sexploration, c’est quoi ? C’est une mallette de jeux sur la sexualité dédiée aux adolescents âgés de 12 à 18 ans. L’une de ses initiatrices, Héloïse Pierre, nous a expliqué les coulisses de son élaboration et les témoignages parfois étonnants auxquels elle a été confrontée. C’est une première. Sexploration est le premier jeu qui aborde la sexualité avec les jeunes de manière ludique et inclusive. Créé par l’illustratrice Claire Vimonet et édité par Héloïse Pierre (fondatrice de la start-up Topla), il évoque aussi le rapport au corps, aux émotions et le respect des autres. Concrètement, c’est une collection de cinq jeux sur des sujets différents, qui peuvent se jouer en solo ou à plusieurs. Comprendre la et les sexualités L’idée ? Revisiter les traditionnels quiz, mémos et jeux de rôles pour que les ados en sachent davantage sur les pratiques sexuelles, les MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) et IST (Infections Sexuellement Transmissibles), la contraception, le plaisir sexuel, l’identité sexuelle ou encore le consentement. Et surtout, permettre aux ados de pallier le manque d’interventions par des professionnels de santé dans les lycées ou à l’appréhension d’en parler à leurs parents. “La sexualité ce n’est pas tabou chez les jeunes, c’est tabou pour les adultes d’en parler aux jeunes”, nous explique Héloïse Pierre. Si la loi oblige l’information et l’éducation à la sexualité de l’école au lycée - à raison de 3 séances par an et par niveau - dans les faits, c’est toute autre chose. En 2016, un établissement scolaire sur quatre déclarait ne mettre en place aucune action en la matière. Le culte de la désinformation “Pour moi éduquer les jeunes à la sexualité, c’est primordial”, déclare l’entrepreneuse en précisant qu’il est aussi important de les rassurer sur les changements de leur corps au moment de la puberté. “Les ados sont hyper informés sur la sexualité (...) mais avec peu de fond derrière (...) Il y a un manque d’ouverture et de véracité des propos”, affirme-t-elle. La preuve, quand elle a voulu définir le terme de sodomie avec des ados, elle a été très surprise de leurs réponses. “Les gamins disent ‘C’est quand on la met dans le mauvais trou’. Si on y réfléchit, ça veut dire quand même que pratiquer la sodomie, c’est ne pas être normal”, confie-t-elle avant de révéler que la principale source d’informations des mineurs sur la sexualité est souvent Internet. Et qu’ils y trouvent donc tout et n’importe quoi. Sexploration sera disponible début décembre. Si vous voulez soutenir ce projet et précommander le jeu, vous pouvez participer à la campagne de crowfunding sur Ulule. C’est par ici. Retrouvez l’interview intégrale d’Héloïse Pierre en cliquant sur ce lien.