fr.finance.yahoo.com
Regarder du porno au boulot peut entraîner un licenciement pour faute grave
La cour d’appel de Bordeaux vient de confirmer le licenciement pour faute grave d’un comptable qui consultait des sites pornographiques au vu et au su de ses collègues. L’an dernier, la Cour de cassation avait déjà statué dans le même sens sur un cas similaire.