actusoins.com
Analyser et simuler pour réduire les événements indésirables en Ehpad
Le signalement et l'analyse des événements indésirables ainsi que la simulation de certains des plus graves sont utilisés à l'hôpital d'Amboise – Château-Renault (Loire) pour instaurer une démarche qualité parmi les soignants et améliorer leurs compétences. Ce n'est pas parce que les Ehpad doivent faire beaucoup avec peu de moyens qu'ils sont démunis pour améliorer la qualité de la prise en charge des résidents. Anne Doucet, cadre supérieur de santé des quatre Ehpad du centre hospitalier intercommunal Amboise – Château-Renault (446 lits, 230 agents), en est convaincue. Elle a mis en place une démarche qualité qui se répercute sur tous