actusoins.com
Burn-out : les infirmières libérales pourront se faire aider sur le 0826 004 580
Selon une enquête réalisé par l'URPS Ile-de-France et l’AAPML* , 62% des infirmiers(ères) et 61% des masseurs-kinésithérapeutes se sentent personnellement menacé(e)s par l’épuisement professionnel. Au-delà de l'enquête, l'URPS et l'AAPML cherchent des solution comme ce numéro d'appel, déjà utilisé par les médecins et désormais ouvert aux infirmiers. Première conséquence de cette étude, les URPS Masseurs-kinésithérapeutes et Infirmiers sont décidés 'à agir et à briser les tabous' en 'relayant auprès des institutions que l’épuisement professionnel est un problème collectif' et en 'promouvant les outils qui facilitent l’exercice professionnel'. Il est également question d'intégrer à la formation des étudiants les spécificités de l’exercice libéral, ses avantages et ses difficultés.