pascalyuan.com
Les Gueulles noires
Métro, boulot, dodo, le train train de la vie active parisienne. Lorsque les portes du métro se referment sur le sommeil des parisiens, une nouvelle vie s’active dans les entrailles de Paris. Les quais s’animent de personnes qui nettoient au kasher les murs et les sols, des techniciens s’affrètent dans les armoires électriques, changent les tubes fluo, mais le plus impressionnant restent les convois de trains de ballaste, et les différentes machines accompagnés de leur armée d’ouvriers pour le renouvellement des voies. C’est la fierté de la RATP, car tous au gabarit RATP, qu’elle exporte à l’étranger. Dans les tunnels, à la lumière des tubes fluo, dans un bruit assourdissant, une chaleur et une humidité torride, j’ai rencontré des hommes extraordinaires, d’une très grande gentillesse, la gueule et les fringues recouverts de poussière, qui entre deux tâches arrassentes trouvent toujours un moment pour discuter avec l’inconnu de passage. Le travail s’achève au petit matin, quelques minutes avant le passage des premiers métro. Pour ces équipes c’est leur routine. Renouvellement de voies ballastées de la RATP, ligne 13, St Denis. 1997. Film argentique Kodak Tmax 3200 iso, développement et tirage argentique personnels.
Pascal Yuan