galerie-iff.com
Fraser Stables, No Mercy. août — septembre, 2009.
Version Française Pour sa deuxième exposition, IFF présente une installation vidéo de l'artiste écossais Fraser Stables. La vidéo montre deux tatouages sur le bras d’un boxeur, la phrase No Mercy écrite au-dessus d’un colibri buvant d’une fleur. L’image a été éditée de telle maniére à ce que les tatouages soient quasiment immobiles tout au long d’une session d’entrainement à la boxe. Toute information secondaire qui montrerait le sac de frappe, l’environnement, le boxeur lui-méme ou l’absence d’un adversaire est exclue de la vidéo. Ainsi, ce qui reste – des muscles en tension, des tatouages hors-focus, des sons de fond mécaniques et le mouvement corporel – fait que la session d’entrainement est suspendue entre répétition et combat. Au travers de No Mercy, l’artiste relie le caractére doux de l’entrainement aux aspirations sous-jacents de celui-ci, du sport, de la violence et de la supériorité physique. English Version IFF's second exhibition in Aix-en-Provence presents a video installation by Scottish artist Fraser Stables. The video shows two tattoos on the arm of a boxer: the phrase 'No Mercy' written over a hummingbird drinking from a flower. The video is edited in such a manner that the tattoos are almost motionless throughout a boxing training session. The surrounding environment of the punching bag, and the boxer himself are absent all that remains are the tensioned muscles, the tattoos which move in and out of focus, background sound and bodily movement. Through No Mercy, the artist connects the characteristics of training as aspirational in relationship to sport, violence and physical superiority. The training session is suspended between repetition and combat.
IFF