funiber.fr
Master en Criminalistique
Le Master en Criminalistique avec ses trois spécialités forme des experts en rassemblement de preuves physiques liées à des procédures pénales pour leur permettre de développer des expertises criminalistiques et pouvoir les apporter à un procès, en défendant les preuves tout en ayant l’assurance d’avoir effectué un bon travail. La criminalistique regroupe un ensemble de disciplines dont le but commun est, par une méthode scientifique, de concrétiser la preuve à des fins judiciaires. Il s'agit donc d'apporter la preuve à la justice pour élucider les crimes et de déterminer la responsabilité des personnes. Aujourd'hui, le poids des décisions dans un tribunal retombe sur les éléments de preuve qui, pour l'essentiel, doivent s’obtenir par des moyens scientifiques. À cet égard, le technicien en criminalistique est celui qui est chargé de ce type de travail. Il y a de plus en plus de laboratoires privés de criminalistique et de spécialistes qui offrent leurs services dans ce secteur en demande croissante. Les forces et corps de sécurité de différents pays possèdent des spécialistes qualifiés, mais le domaine privé, celui d'entreprise et de recherche utilisent de plus en plus, par nécessité, les services de l'expert privé en criminalistique. Ce spécialiste n'est pas un criminologue, il convient de nuancer. Le criminaliste est un scientifique, un professionnel de laboratoire expert en différentes techniques pour identifier l'auteur de certains faits sur la base des éléments de preuve matériels existants, en déterminant les causes, les moyens de commission du fait et ses conséquences. La formation fournie par ce Master permet d'obtenir un diplôme universitaire avec une approche professionnalisante. Le Master prétend offrir une formation très connectée avec le cadre d'exercice de la profession. La conception du programme répond à cette intention à partir de l'approche pédagogique des matières enseignées, ainsi que grâce à des professeurs et des tuteurs en charge, dotés d'une trajectoire consolidée dans cette branche. Les débouchés professionnels sont ceux spécifiques du professionnel qui travaille dans le monde de la justice, comme l’élaboration de rapports d'expertise à la demande d’une partie ou par nomination, le conseil aux juristes ou le travail en laboratoires privés de criminalistique. Le professionnel qui valide le programme sera qualifié pour réaliser les actions suivantes : Mettre en pratique les connaissances appliquées, avancées et spécialisées dans un corps de concepts, de procédés, de techniques et d’attitudes qui permettent de s'épanouir dans le domaine de la criminalistique. Déterminer si une arme saisie par la police est en mesure d'être utilisée efficacement. Déterminer si un projectile a été tiré par une arme particulière ou si deux projectiles ont été tirés par la même arme. Déterminer si une imitation d'arme a subi des modifications pour pouvoir tirer. Parvenir à l'identification des suspects à travers leurs empreintes digitales. Déterminer l'authenticité ou non d’un document manuscrit ou d’une signature. Déterminer l'authenticité de différents types de documents comme les passeports, les cartes d'identité, les eurochèques, les billets de banque, etc. Mettre en lumière les causes d'un incendie. Élucider divers délits, comme l'homicide ou le vol.