immobilierespagne.com
Impôts en Espagne
Les impôts à payer en Espagne 1. La résidence fiscale. En principe, suivant la réglementation espagnole et l’article 9.1 de la loi relative à l’impôt sur le revenu des personnes physique (IRPF), une personne a sa résidence fiscale en Espagne si: Elle y séjourne plus de 183 jours au cour