photos-videos.com
Séance de torture d’une soumise allemande par son maître
Video amateurs chez un couple allemand - a priori datée vu la déco - d’une durée de 45mn environ sans pénétration On découvre une femme nue entre deux âges, les mains sur la nuque, les seins percés. Le maître l’a fait se tourner avec et se pencher puis commence à donner des coups de canne. Il l’a releve pour le menottée dans le dos et lui mettre un masque boule et des caches sur les yeux, un anneau est placé devant la bouche. Il enlève les piercings des seins pour y mettre les crochets d’une chaîne (normalement utilisée avec les pinces à seins) et la torture longuement en tirant vers le haut, en passant la chaîne dans l’anneau du masque et en tirant, en tirant vers l’avant, en la faisant tourner sur elle-même ... quelques gouttes de sang suintent. Puis il lui donne des coups de badine, sur le dessous des seins, le ventre, les fesses. Des marques apparaissent. Il lui met un collier de soumise avec une plaque d’identité puis des poids aux crochets. Il recommence à tirer sur les seins. Retrait du masque, à genoux sur le divan, il redonne des coups et recommence la torture des seins. Puis elle doit se pencher et il se met à la cravacher durement et longuement. Elle crie et pleure. Retour sur la torture des seins et des gros plans montrent qu’un des crocher traverse le téton qui saigne. Changement de masque à boule, œillets, crochets dans les narines. Il a remis les piercings des seins. Il met un poids sur une grande lèvre du vagin et reprend les coups de cravaches. Les fesses sont striées, le dos marqué, un des seins pressentes une belle marque à vif. Cela dure un bon quart d’heure. Puis il lui écarte durement les fesses avec deux doubles crochets et met sont anus qui se dilate en évidence. Il alourdit le poids sur le vagin et reprend ses coups. Puis à nouveau il écarte les fesses avec ses crochets, gros plan sur la lèvre distendue. Il met un dispositif dans la grande’ levre et lui enlève son masque. Elle doit exhiber ses marques et ses orifices. Elle dois s’allonger sur la table basse et il reprend ses coups (badine, Martinet, main, cravache) et tâte les parties sensibles. La rédaction de la description de cette vidéo a été realisée par Phil673