z nazis

youtube

A quick compilation of one of history’s greatest pastimes… PUNCHING NAZIS.

Just thought it would be fun to make.

J’avais pas encore vu les détails des attentats égyptiens. Et pendant ce temps, sur Tumblr ? Rien. Pourquoi ? Demande à Pétain. Il est mort ? Demande à ses descendants. Ils sont muets ? Ah, ben pas pour tout. Putain de collabos.

Et Waleed Al-Husseini ? Oui, je sais, vous connaissez pas, c’est le genre de Musulman (lui est, plus précisément, Arabe athée) que vous voulez pas connaître parce que parler de lui et penser à lui, ça fait pas bien dans les dîners en ville et les soirées entre néo-beaufs.
Un jour, je le vois intervenir sur Facebook, chez un réalisateur français, juste après le massacre niçois. Il explique que la France ne comprend rien, et qu’il y a une forme de complicité avec l’ennemi. AUCUNE réaction, absolument aucune….normalement, on saute sur les gens qui disent ça, les traitant de Nazis. Là, z’ont pas osé, quand même, les collabos. Z’ont juste regardé ailleurs, ignorant un résistant qui a vécu l’enfer et qui en est sorti. Au-dessus et en-dessous de son intervention, des plébiscites pour les “ces terroristes sont des fous, ça n’a rien à voir avec la religion”, idée que le texte du post énonçait d’ailleurs, entre trois autres platitudes.

Waleed Al-Husseini, torturé en Cijordanie pour ses opinions. (Cisjordanie = “Palestine”). Vous savez, la zone géographique que vous adorez tous et que vous passez votre temps à défendre contre le méchant envahisseur israélien. Une zone éprise de liberté, comme en atteste le destin de Waleed, qui, comme tous les esprits libres du monde arabe, doit le fuir à toutes jambes, ce monde arabe. La différence pour Waleed est qu’il tombe dans un nid de collabos, la France, et qu’il le dit dans un livre : “Une Trahison française”. Et je crois que l’heure a sonné, pour que vous, collabos, vous alliez vous prendre un certain nombre de trucs dans vos dents de pseudo-gentils de mes couilles.

Vu qu’après quinze ans d’explications par des gens extrêmement courageux et informés, vous ne comprenez toujours pas, il est évident qu’une colère ahurissante a enflé contre vous, comme si le combat principal n’était pas assez grave et lourd, il a fallu que vous vous mettiez en bâtons dans les roues de la liberté, en prosélytes de la violence, du machisme le plus abject, de l’homophobie, de l’antisémitisme et du racisme anti-blanc dont vous continuez à nier l’existence alors que des dizaines ou centaines de millions de gens le vivent en Occident et en particulier en France.
Vu que vous ne comprenez toujours pas que le combat est entre le monde libre, qui inclut le monde arabe libre (qui n’est pas gigantesque, malheureusement), et le monde asservi, qui inclut les collabos, les choses seront beaucoup plus difficiles, par votre faute, collabos. Je le répète encore une fois, comme depuis des années, le soutien de la violence, du machisme et des autres abjections susnommées est d’extrême-droite. Y a pas à rechigner là-dessus, c’est comme 1 +1 = 2. Oui, je sais, c’est dur de se retrouver à l’extrême-droite alors qu’on se croit tellement de gauche et tellement humaniste. Mais c’est de ça dont je parle depuis des années. Le renversement. Et vous n’écoutez toujours pas.