wendell&039s

The Arbiter’s Role in Halo 5: Guardians – A Symbol of the Galaxy’s Potential

It has been clear from E3 2014 when we first heard Keith David’s voice coming over our speakers and headphones, that Arbiter Thel ‘Vadam would be making his return in Halo 5: Guardians. Of course there was speculation everywhere about how large of a role he would have in the game and as we get closer and closer to the release date, the answer seems to be “very large indeed.” 343 Industries has…

View On WordPress

Nerd HQ's Conversations for a Cause SDCC Stream

Nerd HQ’s Conversations for a Cause SDCC Stream

Exciting news from IGN, The Nerd Machine’s Nerd HQ and San Diego Comic Con! Zachary Levi and The Nerd Machine’s Nerd HQ are teaming up with IGN to live stream the Conversations for a Cause panel series from SDCC! The panels run from July 9th to the 12th. Check out the schedule on the IGN site. All ticket proceeds for Conversations for a Cause go to Operation Smile, a non-profit medical…

View On WordPress

RuPaul's Drag Race 7 Stars React to Gay Marriage Ruling

RuPaul’s Drag Race 7 Stars React to Gay Marriage Ruling

Courtesy of youtube.com

This past Sunday, RuPaul’s Drag Race 7 stars congregated as part of Brandon Voss’ “Night of 1000 Queens“, in honor of New York City gay pride. The event held special significance this year, as it came on the heels of a landmark Supreme Court decision which legalized gay marriage in all 50 states. The queens of RuPaul’s Drag Race 7 reacted to the gay marriage ruling in the…

View On WordPress

Depuis 24 ans, l’art dans les chapelles invite chaque été une vingtaine d’artistes contemporains, de renommée nationale et internationale, à investir des chapelles, pour la plupart des XVe et XVIe siècles. Cette manifestation née du désir d’engager un dialogue entre art contemporain et patrimoine religieux se déguste en quatre circuits. Comme quatre pétales qui s’épanouissent autour de Pontivy. Butinons avec Karim Ghaddab, le directeur artistique, cette 24e édition de l’art dans les chapelles.

Un (bon) point d’abord pour ce formidable visuel, cette image quasi wagnérienne où l’on voit le ciel tomber sur la terre (performance d’Hicham Berrada à la Villa Médicis à Rome). Fort pertinent pour une invitation dans des lieux édifiés par des terriens désireux que leurs âmes s’élèvent vers le ciel ! Karim Ghaddab confirme cette donnée fondamentale : « chaque artiste doit comprendre la dimension spirituelle de chaque lieu ». Et de préciser que « ce moment particulier s’accompagne de contraintes fortes, tant au niveau architectural, que technique et sonore ». Certains en jouent de manière inattendue, car le lieu les inspire, surtout lorsqu’il s’agit d’une production particulière in situ dans le cadre d’une résidence.

Héléne Launois

Ainsi Hélène Launois a creusé l’idée de l’ex-voto, en se demandant comment un croyant actuel pourrait exprimer sa prière d’intercession à Dieu ou à un autre saint sympa. Comme ils vivent tous au ciel, il faut donc ériger une tour de communication ! Entre totem et antenne (très) allumée, son installation multimedia évoque un élément de décor de série B de science-fiction. A prendre avec humour et au second degré. (dans le site sublime de la Chapelle Notre-Dame du Gelhouit à Melrand)

« Ceci est notre corps », le titre de l’œuvre de Bernard Lallemand fait évidemment référence au sacrifice de Jésus-Christ. Son travail et sa réflexion autour des relations ambivalentes qu’entretiennent l’organique et le technologique, les corps et l’instrumentation et les stratégies de contrôle du “bio pouvoir” permettra de (re)découvrir l’architecture de la chapelle Saint-Adrien en Saint Barthélémy qui fait son retour dans le circuit cette année.

Autre (et double) nouveauté réjouissante : l’intégration au circuit de la chapelle Saint-Jean à Mûr-de-Bretagne avec un artiste performer.

Claude Cattelain

Claude Cattelain aime « tenter l’expérience, tester les limites de son corps et des matériaux dans des actions dont le protocole peut s’écrire en une seule phrase : marcher sur place dans le sable en creusant le sol sous ses pas ; repousser les vagues à la marée montante ; percer des trous de l’intérieur d’une boite pour respirer et y voir clair ; tenir en porte-à-faux au-dessus du vide ; élever une colonne de briques à partir du plafond ; construire une structure instable dont son corps est la clé de voûte incertaine ; assembler des poutres ou des blocs de béton au risque qu’ils vacillent ». Gageons que l’étonnante architecture intérieure de la chapelle l’inspire divinement !

Camille Saint-Jacques

À la chapelle de la Trinité de Castennec, Karim Ghaddab a les yeux qui brillent quand il évoque Camille Saint-Jacques : cet artiste à la personnalité protéiforme (il enseigne le français et la géographie) n’attend pas de la peinture « qu’elle consistât en une quelconque accumulation d’images tributaires d’un empilement d’œuvres laissées là dans l’attente d’un regard comme autant de paquets qu’un voyageur étourdi aurait laissé en souffrance sur tous les quais de gares où le périple de sa vie l’aurait conduit ». Il fait de son mieux pour « être le plus léger possible, présent, mais à peine ». Quitte à accepter qu’elle s’abimât en raison de l’humidité inhérente au lieu. C’est déjà le cas pour ses trois immenses aquarelles, trois tableaux fragiles complétés par trois lectures enregistrées, chuchotées comme il est d’usage dans un lieu saint. À déguster avec des casques. « L’écrit, le visuel, le sonore, c’est une œuvre d’art totale ». Et discrète.

Marion Robin

Karim Ghaddab invite aussi à marcher dans les pas de Sainte Tréphine. Une des innombrables martyr(e)s au destin gore. Celle-ci fut décapitée par son seigneur de mari, mais saint Gildas recolla les morceaux. Plusieurs chapelles lui sont dédiées en Bretagne dont une à Pontivy, pourvue de fresques magnifiques sur la voûte. L’artiste Marion Robin crée une œuvre surprenante qui par un curieux et laborieux effet de symétrie entre plafond et sol nous force à regarder différemment cette merveille d’art populaire. «L’idée, c’est inverser, renverser, faire valser ». Réussi !

Paul Wallach

Le successeur d’Olivier Delavallade à la direction artistique de l’Art dans les chapelles poursuit l’échange avec le directeur du Domaine de Kerguéhennec (à Bignan). Tous deux reçoivent l’artiste américain Paul Wallach dont « les réflexions toujours plus larges sur l’éphémère, la nécessité, la précarité, l’utilité, la vérité, l’ambiguïté, le temps, la lumière, le lieu, l’espace, la forme, le matériau, le volume, le vide, l’autonomie, l’identité, la légèreté, la lévitation et la pesanteur se combinent indéfiniment, générant les questions qui sont à la source de ce qui deviendra sculpture ». À la chapelle Saint-Nicolas, à Pluméliau, son travail en trois dimensions, dialogue subtilement avec le sol de guingois et l’arc brisé au-dessus d’une porte.

Jean-Christophe Bailly

Autre artiste invité atypique – d’ailleurs il n’est pas artiste ! – l’écrivain Jean-Christophe Bailly est l’auteur de nombreux livres (notamment Le Dépaysement au Seuil, 2011). Il a pratiqué la plupart des genres littéraires, à l’exception du roman, en jouant sur leurs entrecroisements. Les questions d’espace jouent un rôle constant dans ses écrits et dans ses interventions – comme certains l’ont constaté lors de sa venue pour la dernière conférence de l’année à l’École d’architecture de Bretagne. Elles l’ont conduit à travailler souvent avec des peintres, des photographes ou des architectes ainsi qu’à donner des cours à l’École de Paysage de Blois ou à l’École de Photographie d’Arles. « L’idée, en l’invitant, était justement de proposer l’espace d’une chapelle non à un artiste plasticien, mais à un écrivain et ce fut pour lui un défi et aussi une joie. Ce n’est toutefois pas par des mots qu’il répond à cette invitation, mais par une installation, à Notre-Dame de Joie (ou N-D du Gohazé) à Saint-Thuriau, au bord du Blavet, lieu qui l’a immédiatement conquis et dont il entend ne pas troubler le silence ».

Denis Bourges

Signalons encore deux artistes qui excitent notre curiosité. Denis Bourges, photographe à l’agence Tendance Floue, dont on a beaucoup aimé les travaux sur Bombay, sur le Mont-Saint-Michel et sur les pas de son père médecin de campagne en Bretagne. Il dévoile ses Sociétés en huis clos à la chapelle Saint-Drédeno à Saint-Gérand. Quant à Hicham Berrada, auteur de ce fameux visuel, l’homme qui « essaye de maîtriser les phénomènes qu’il mobilise comme un peintre maîtrise ses pigments et pinceaux » va surement nous faire vibrer avec l’expérimentation qu’il propose dans ce lieu absolument magique de la chapelle Saint-Gildas à Bieuzy. Précisons qu’en contrebas de cette chapelle, le Blavet forme un plan d’eau propice à une délicieuse baignade. N’oubliez pas votre maillot ! L’été sera chaud… et arty !

Pour le visiteur, parcourir les circuits de L’art dans les chapelles, c’est se mettre dans un état de disponibilité favorable à la rencontre. Rien n’est imposé : ni le parcours, ni l’interprétation, ni le jugement. Ce cheminement est un exercice de la liberté de chacun, à la rencontre d’un territoire, de son histoire, de ses identités multiples et de sa réinvention permanente.  (Karim Ghaddab, directeur artistique de L’art dans les chapelles.)

L’art dans les chapelles 3 juillet au 20 septembre 2015. Entrée libre

Juillet et août : Tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 19h. Septembre : Les trois premiers week-ends, de 14h à 19h

Les artistes

Les lieux

Chaque artiste dans chaque lieux – un lieu pour chaque artiste:

  1. Ismaïl Bahri
  2. Jean-Christophe Bailly
  3. Hicham Berrada
  4. Denis Bourges
  5. Élodie Boutry
  6. Claude Cattelain
  7. Béatrice Duport
  8. Clément Laigle
  9. Bernard Lallemand
  10. Hélène Launois
  11. Jean François Maurige
  12. Matthieu Pilaud
  13. Anne et Patrick Poirier
  14. Camille Saint-Jacques
  15. Marion Robin
  16. Wade Saunders
  17. Elmar Trenkwalder
  18. Paul Wallach
  1. Chapelle de la Trinité, Cléguérec
  2. Chapelle Notre-Dame du Gohazé, Saint-Thuriau
  3. Chapelle Saint-Gildas, Bieuzy
  4. Chapelle Saints-Drédeno, Saint-Gérand
  5. Chapelle Saint-Tugdual, Quistinic
  6. Chapelle Saint-Jean, Mûr-de-Bretagne
  7. Chapelle Notre-Dame-des
  8. Fleurs, Moric, Moustoir-Remungol
  9. Chapelle Saint-Meldéoc, Locmeltro, Guern
  10. Chapelle Saint-Adrien, Saint-Barthélemy Guelhouit, Melrand
  11. Chapelle Saint-Jean, Le Sourn
  12. Chapelle Sainte-Noyale, Noyal-Pontivy
  13. Chapelle Notre-Dame dMoustoir, Malguénac
  14. Chapelle de la Trinité, Castennec, Bieuzy
  15. Chapelle Sainte-Tréphine, Pontivy
  16. Chapelle Locmaria, Séglien
  17. Chapelle Saint-Laurent, Silfiac
  18. Chapelle Saint-Nicolas, Pluméliau

Visite libre

Les 25 sites sont répartis au long de quatre circuits d’une cinquantaine de kilomètres chacun, à parcourir en voiture. Un guide accueille les visiteurs sur chaque site.

Le Petit Journal permet de préparer sa visite en toute autonomie. Ses 20 pages rassemblent des notices sur les chapelles et les œuvres, une rubrique “où dormir, où manger”, une carte des 4 circuits-voiture et un livret jeu pour les enfants « de 7 à 77 ans ». Ce guide est en vente au prix de 5 € à la maison du chapelain, Point Accueil de la manifestation à Pluméliau, dans les chapelles et dans les offices de tourisme partenaires.

Infos et réservations au 02 97 51 97 21

Visites accompagnées

Chaque jeudi, un médiateur accompagne les visiteurs à la découverte de l’un des quatre circuits (sur une demi-journée) ou de deux circuits (sur une journée). Départs à 9h30 et 14h30. Tarif : 8 € la journée, 5 € la demi-journée, gratuit pour les moins de 12 ans.

Ateliers nomades

Chaque mardi après-midi, L’art dans les chapelles invite petits et grands à expérimenter une pratique artistique autour de l’œuvre d’un artiste de la programmation dans une chapelle des circuits. Ouvert à tous. Tarif : 6 € pour les adultes, 2 € pour les enfants dès 4 ans. Matériel fourni. De 14h à 17h.

Une alternative aux circuits routiers : les parcours vélo

Cinq parcours vélo, d’une vingtaine de kilomètres chacun et réalisables en une après-midi, permettent de découvrir les routes sinueuses et les nombreux chemins qui longent le canal de Nantes à Brest et le Blavet.

Possibilité de locations de vélo classique ou à assistance électrique auprès des points de départ des circuits, dans les offices de tourisme de Pontivy communauté et Baud communauté. Les visiteurs peuvent se procurer gratuitement les parcours vélo auprès de L’art dans les chapelles, des offices de tourisme et les télécharger gratuitement depuis le site internet : http://www.artchapelles.com.

Eglise Saint-Joseph, Pontivy Photo : Office de Tourisme de Pontivy Communauté Eglise Saint-Joseph, Pontivy © OTPC

Photos réalisées par Laurent Grivet

L’ art dans les chapelles 2015 : 18 artistes, 26 sites patrimoniaux, 4 circuits Depuis 24 ans, l'art dans les chapelles invite chaque été une vingtaine d’artistes contemporains, de renommée nationale et internationale, à investir des chapelles, pour la plupart des XVe et XVIe siècles.

Key & Peele: Where to watch all episodes:
NETWORK: Comedy Central
STATUS: Ongoing
Season 1:



Season 2:

Season 3:

Season 4:
Suzy in Talks to Sing an OST Single for "The Time I've Loved You"

Suzy in Talks to Sing an OST Single for “The Time I’ve Loved You”

Miss A member and actress Suzy is currently in talks to sing a song for SBS‘ weekend drama, “The Time I’ve Loved You.”

Her agency JYP Entertainment told the media on June 3 that Suzy was offered to participate in the soundtrack for “The Time I’ve Loved You,” and that she was positively considering the offer to participate as a soloist.

Previously, Suzy has participated in the soundtrack for…

View On WordPress

Video: There ARE two versions of @BackstreetBoys' "All I Have to Give" music video

Video: Did you know there’s two versions of @BackstreetBoys’ “All I Have To Give” music video? @kevinrichardson @nickcarter

If you watch my and Ezra May’s Backstreet Boys video analysis for each album, especially our latest for the “Backstreet’s Back” album (see here), you would know that we realized after a few weeks of research that there are two different versions of the boys’ “All I Have To Give” music video.

While editing the video, Ezra May was able to get her little hands on a few clips of the differences, but…

View On WordPress

Boy George is happy Culture Club's found harmony once again

Boy George is happy Culture Club’s found harmony once again

Stephen Lovekin/WireImage
At Culture Membership’s “Right now” gig in Rockefeller Middle are Boy George (middle), Roy Hay and Michael Craig.

Boy George cites one key cause Culture Membership lastly managed to reunite, 12 years after they final toured America and sixteen years since their final new album.

“Three of the 4 of us are in restoration,” George informed Day by day Information music critic

View On WordPress

13 Things You Should Know About The Women’s World Cup Final

13 Things You Should Know About The Women’s World Cup Final

I’m sure all of you have been glued to your TV screens during the entire FIFA Women’s World Cup this summer, so you know that the end is nigh. The drama of a soccer tournament is like none other, and each team has a unique story to tell. Whether you’re just tuning in or you’re a vet like me, here are a few of the things to know about the Women’s World Cup finals and herstory. 1) The final game is…

View On WordPress

Support Grows for States to Ignore the Federal Courts

Following last week’s controversial U.S. Supreme Court rulings on Obamacare and gay marriage, voters believe more strongly that individual states should have the right to turn their backs on the federal courts. A new Rasmussen Reports national telephone survey finds that 33% of Likely U.S. Voters now believe that states should have the right to ignore federal court rulings if their elected…

View On WordPress

Blackberry Smoke Talk to TINAS @ Download Festival

Blackberry Smoke Talk to TINAS @ Download Festival

Blackberry Smoke are on the crest of a wave, and guitarist Paul Jackson took some time out to talk to us at Download before heading off onto the Main Stage. Download Festival then… here we are, what does it mean to you? Ah, it’s one on my bucket list, I can tell you that! It’s just incredible to be here. Dude, it’s insane, I mean I first heard of it as Donington and Monsters of Rock. So since I…

View On WordPress

youtube

A Quick Word From JGM, ‘Just A Thought’, Ep. 15

© 2015 The Joshua Generation Ministries. All rights reserved. Any redistribution or reproduction of part or all of the contents in any form is prohibited, except with the written consent of The Joshua Generation Ministries.

A few days belated, but definitely worth the wait!  I finished the sewing on my 1780 outfit about five minutes before I had to put it on this morning.  A few of the pieces aren’t 100% completely finished, but they’re wearable and they look great!  I had a lovely day at South Street Seaport, and totally geeked out about the Hermione the whole time like the huge nerd I am.  She was absolutely gorgeous and I am in love.

The Challenge: Out of your Comfort Zone

What the item is (and why it was out of your comfort zone): 1780 shift, stays, pocket, false rump, caraco, and cap.  I also decorated a pair of shoes.  Out of my comfort zone because I’ve worn a lot of 18th century clothes but never made any, plus a few materials I’ve never worked with before, plus HUGE time crunch.

Fabric: Shift – white handkerchief linen.  Stays – linen canvas, cotton ticking.  Pocket – linen canvas, cotton ticking.  False rump – linen canvas.  Petticoat – linen.  Caraco – Colonial Williamsburg cotton print, linen, cotton ticking.  Cap – super fine handkerchief linen.

Pattern: JP Ryan strapless stays and caraco, shift drafting instructions from Sharon Ann Burnston’s website.  Pocket, false rump, and petticoat drafted/draped by me.

Year: 1780

Notions: 1″ cotton twill tape, cane for stays boning, polyfill, pewter sleeve buttons.

How historically accurate is it?  There’s a good deal of machine sewing on it, so not completely, but as usual it looks pretty good!

Hours to complete: I worked on this outfit almost every weekday evening throughout the month of June.  Shoving the cane into the bone channels on the stays took about 20 hours on its own.  My hands still hurt.

First worn: Today, aboard the Hermione!

Total cost: I definitely lost track.  The three different linens were about $7 a yard, the CW cotton is $12 a yard I think (I’ve had it sitting around for about a year to make a caraco out of), the cotton ticking came out of my stash, I’ve had it for years.  I also ordered a bunch of accessories to complete this outfit (kerchiefs, stockings, etc) and supplies to decorate the shoes.  So I have no idea.

Yay!  Enjoy some gratuitous photos of the Hermione!

HSM ‘15 Challenge #6: Out of your Comfort Zone A few days belated, but definitely worth the wait!  I finished the sewing on my 1780 outfit about five minutes before I had to put it on this morning.  
Girl's Day Show Off Their Sexy Colors And Ask You To "Ring My Bell" [Teaser]

Girl’s Day Show Off Their Sexy Colors And Ask You To “Ring My Bell” [Teaser]

They look so pretty!

Dream Tea Entertainment‘s hottest girl group will be taking over the summer with their newest track, Ring My Bell. Girl’s Day have been teasing their fans with various concept photos, each showing off the member’s sexy body and unique concept. A representative of their managing agency said

“The new song ‘Ring My Bell’ is a fun and upbeat song that perfectly fits summer. The…

View On WordPress

Processo-Trattaiva parla il pentito Luigi Giuliano: “Dell’Utri minacciava Mangano per non farlo pentire”

La cronaca dell'udienza raccontata da Lorenzo Baldo: “Vittorio Mangano? Qualche volta gli si accendeva la scintilla (di voler collaborare, ndr)… ma aveva paura, quasi da infarto… aveva ricevuto minacce che se si fosse pentito la sua famiglia sarebbe scomparsa e sciolta nell’acido”.