vskkreyol

ladepeche.fr
UN RUGBYMAN SKINHEAD DEVIENT UN COIFFEUR GAY

Je trouve qu'il est vraiment passé d'un extrême à l'autre, de la caricature de l'homophobe “gros bras”,virile, membre d'un groupe extrémiste, à la caricature du coiffeur gay.

Je crois que ça relève du traumatisme crânien, du dommage cérébrale: son cerveau a confondu les données clichées, qui nourrissaient sa haine avec celles de sa vie… Il est devenu l'archétype de ce qu'il hait.

Je parle au présent, car dans ce cas, sa haine sera toujours présente, bloquée dans son cerveau… Il peut un jour se réveiller à nouveau homophobe…

Si le changement n'avait pas été aussi extrême, j'aurais simplement fait remarquer, que c'est bien la preuve que les homophobes sont des homosexuels refoulés: un choc cérébrale,ou psychologique et ils font leur coming out.

 Là, ça ressemble fort à une confusion de données, comme les gens qui sortent du coma en parlent une langue étrangère à la place de leur langue maternelle, comme un blanc raciste qui se réveillerait persuadé d’être un basketteur ou un footballeur noir, prisonnier dans un corps qui n’est pas le sien…

Remarque, être coiffeur et gay, n'est pas en soi, une caricature. La présentation récurrente du coiffeur comme étant forcément gay, oui. Une de ces caricatures dont sont friands les homophobes.

D'ailleurs, je crois que le skinhead, “tête de peau” , n'a pas 1 cheveu sur le caillou, pour ne pas avoir à être coiffé par un juif, un arabe, un noir, un homosexuel etc.

De plus, il ne doit pas y avoir de coiffeurs parmi eux, vu que cette activité veut dire: juif, arabe, noir, homosexuel, dans leur tête… Ce qui me fait dire que mon hypothèse est la bonne, vu qu’il est maintenant un coiffeur alors qu’un skinhead à la base n’a pas de cheveux… Pourquoi cette profession et pas une autre ?

Part ailleurs, ils serait intéressant de savoir  les raisons de son coma, ce qui a précédé : Avait-il le projet de s'en prendre à un coiffeur gay ? A-t-il été blessé suite à l'agression d'un coiffeur gay ?Était-il en train d'imaginer sa vie si il était un coiffeur gay, ou celui qu'il haïssait? Était-il en train de regarder un porno gay avec une histoire de coiffeur ?

D'un point de vu religieux, ceci pourrait être interprété comme un signe de Dieu:

Comment Dieu peut ramener à la vie un homophobe en le transformant en homosexuel, si il ne veut pas des homosexuels?

Si une telle chose s'est produite, c'est bien que les homosexuels font partie de sa création, et qu'il en a sûrement ras-le-bol de l'homophobie. Et,envoi comme message, que c'est lui qui commande, qu’ il peut transformer l'homophobe le plus extrême en un cliché homosexuel. 

Ce qui est sûr, est que cette histoire restera dans les annales.

VSK

SE CONTAMINER AU SIDA

J'estime, constat à l'appui, qu'en dehors d'un viol, où le violeur contamine sa victime, d'un accident sanitaire : contamination à la naissance, ou lors de soins hospitaliers, d'un accident avec des hémorragies par là, des plaies ouvertes par ci et une proximité des accidentés telle qu'une contamination avec une personne ayant le VIH est possible, ou d'un adultère à l'origine de la contamination dans le couple, attrapper le VIH, “se contaminer au SIDA ” depuis le milieu des années 90, dans les pays développés, c'est faire preuve de négligence volontaire : “Je veux être malade comme l'homme/la femme de ma vie”, de je m’en foutisme : “De toutes les façons, il y a des médicaments maintenant, on vit avec le SIDA comme d'autres vivent avec le diabète” , et de débilité profonde à base de “Je fais confiance”, “ ça ne s’attrape pas par fellation ou sodomie”.

Par conséquent, à mes yeux,tous ces gens vivant dans des pays développés, où l'information est excellente, répétitive, qui trouvent le moyen de se contaminer malgré les méthodes de protection: préservatifs, et les tests de dépistage (gratuits et anonymes), n'ont que ce qu'ils méritent, et n'ont qu'à crever avec leur SIDA.

Je n'ai de peine et de pensée que pour les exceptions citées précédemment, toutes ces personnes contaminées malgré elles, en dépit des précautions prises ou parce qu'elles ne disposent pas, à cause du faible développement de leur pays, des informations et des moyens de se prémunir contre le VIH.

A noter que j'ai la même opinion concernant les alcooliques ou fumeurs qui développent un cancer lié à leur consommation. Les infos, la prévention existe, alors pour moi, c'est tant pis pour la gueule de ceux qui ont commencé à boire ou à fumer à une époque où ils savaient déjà pertinemment les risques, les conséquences de leur agissements.

Se contaminer au SIDA, comme d'autres se soûlent au pinard..

Comme on dit en créole martiniquais: “Zafè tchouw ! Zafè tchou zot!”

VSK.

"LA JOURNEE DES SAL*PES"

Aujourd'hui, j'ai voulu publier un joli texte en l'honneur des femmes, à l'occasion de la journée mondiale de la lutte des femmes.

Mais, en réfléchissant, je me suis rappelée toutes ces sal*pes que j'ai connues, je me suis rendue compte de toutes les sal*pes que je vais connaître un jour ou l'autre, et je vous parle même pas de toutes ces sal*pes qui vivent parmi nous…

Imaginer toute cette population de sal*pes m'a coupé l'envie.

La journée mondiale de la lutte des femmes, c'est pas “La journée des sal*pes”.

Par conséquent, je suis au regret de vous annoncer l'avortement du joli texte qui aurait pu naître aujourd'hui, si il n'y avait pas autant de sal*pes .

Voilà.

VSK

LES RISQUES NATURELS MAJEURS : VIVRE ET SURVIVRE

Les différents risques naturels majeurs (wikipédia) :
 

Séisme , Cyclone/ Ouragans , Volcans,

 TsunamiAvalancheInondationGlissements de terrain

 

Dans le monde :

http://www.notre-planete.info/geographie/risques_naturels/
 

INFOS PLUS LOCALISEES:
 

En France :

http://www.prim.net/citoyen/definition_risque_majeur/definition.html

Keep reading