voiiii

youtube

i need this for my ringtone…

I’m re-watching Katekyo Hitman Reborn after 5 years and in episode 78 i found something interesting…First I thought it was only me and my Squalo-obsession, but Yamamoto noticed it too( maybe he also have Squalo-obsession…)

Gokudera is shouting out Voiiii ?! Even his voice sounds a little bit like Squalo’s… ok >.>

[FR] Mais détendez-vous !

Mon dieu mais détendez-vous. Vous pouvez acheter Charlie Hebdo sans cracher au visage de ceux/celles qui ne veulent pas le faire parce qu'ils détestaient le racisme ou l'homophobie de certaines unes.

Crier sans relâche “NON, CHARLIE N’ÉTAIT PAS RACISTE/HOMOPHOBE” est aussi absurde que d'affirmer qu'ils l'étaient radicalement. Tout est en nuances, ce journal a fait de très bonnes unes tout comme il en a fait des détestables.

Aussi, et là je parle plus généralement, voir des mecs blancs, hétéros, faire la leçon en disant “Noooon mais tu voiiiis, ils tapaient sur tout le monde, c'est la base de l'humour quoi.” n'est pas un argument valable dans notre société. Faire une couverture se moquant des homos dans une ambiance de manif pour tous où nos droits sont remis en question, bafoués et moqués n'est PAS la même chose que de faire une couverture se moquant des hétéros. Ce sera la première fois dans l'année qu'un hétéro sera moqué en raison de son orientation sexuelle alors que pour l'homo, ce sera la dix-huitième fois depuis le déjeuner. 
Ça vaut aussi pour le racisme. Dans notre société, se moquer d'un musulman n'est pas du tout la même chose que de se moquer d'un chrétien.

Et oui, on peut penser ça tout en étant formellement attaché à la liberté d'expression, en étant tout autant dévasté que tout le monde par l'attentat. Ces unes ont le droit de sortir mais c'est le droit des concernés d'émettre des critiques dessus. Les mépriser en retour sous prétexte que Charlie Hebdo est devenu un symbole d'unité nationale est une grossière erreur. Bref, détendez-vous.

Vous avez le droit d'être Charlie, d'aimer Charlie, il n'y a aucun problème à ça, mais ne jetez pas la pierre à ceux/celles qui n'ont pas envie de s'en approcher. Et - soyons fous - tentez de comprendre leur peine et de créer un dialogue.

Voilà. Ça tenait pas en 140 caractères.