voie publique

martyrix  asked:

On devrait t’arrêter pour excès de beauté sur la voie publique

flirt with hot rod | @martyrix


HOT ROD could not deny the fact that he was extremely flattered to be FLIRTED(???) with by the Leader of the Autobots, but he ALSO could not deny the fact that he was very much disconcerted that he WAS having flirts directed at him. A slow arch of his optical ridge, gaze flickering to the side ONLY to return onto the other.

“I… Merci beaucoup
for the compliment,
le commandant. Uh—
Why the sudden
compliment?”

Et la vague d'islamophobie, on en parle ?

Bischwiller( Bas-Rhin): Un tag “Ich bin Charlie” (“je suis Charlie”, en allemand) a été découvert jeudi matin sur le mur extérieur d'une nouvelle mosquée, dont la construction s'achève. Dans la soirée, des caméras de surveillance ont été installées aux abords de l'édifice. “Il ne faut pas condamner tous les musulmans de France, j'appelle tout le monde au calme!”, a réagi le président de l'association culturelle franco-turque de la ville, Pascal Akdem.

Vidéo d'une femen qui brûle un Coran et lance un message islamophobe.

Rennes(Ille-et-Vilaine) : des inscriptions “Er maez” -“dehors” en breton - et “Arabes”, ont été taguées à la bombe dans la nuit de jeudi à vendredi sur la façade d'un centre culturel et cultuel islamique en construction, a rapporté à l'AFP un responsable du centre.

Nantes(Loire-Atlantique), une enveloppe contenant une poudre blanche suspecte a été découverte vendredi à la mosquée, perturbant les prières et conduisant trois personnes l'ayant touchée à l'hôpital en début d'après-midi. On a su en fin d'après-midi que la substance n'était pas dangereuse

Liévin (Pas-de-Calais) : Des croix gammées ont été dessinées et une tête de cochon a été trouvée selon le procureur.

Béthune (Pas-de-Calais) : le tag “Dehors les arabes” était visible sur une palissade du lieu de culte en construction rue Jean-Baptiste Lebas.

Corte (Haute-Corse) : Une tête de porc et des viscères ont été découverts, vendredi matin, accrochés à la porte d'une salle de prière musulmane, d'après gendarmerie.

Bayonne (Pyrénées-Atlantiques): Des inscriptions racistes et haineuses faisant référence à l'attentat contre Charlie Hebdo ont été tracées sur la mosquée ou à proximité, selon des responsables du lieu de culte. L'inscription sur le portail proclamait “Charlie liberté” tandis qu'une poubelle portait des insultes racistes.

Saint Juéry (Tarn) : Quatre coups de feu ont été tirés jeudi vers 23H00 sur la façade d'une mosquée de la commun, sans faire de blessé.

Liévin (Pas-de-Calais) : Pas encore inaugurée, et déjà souillée. La future mosquée, dont le chantier de construction n’est même pas achevé mais dont les parois se dressent déjà rue du Temple, a été taguée et souillée dans la nuit de jeudi à vendredi.

Vendôme (Loir-et-Cher) : Tirs de fusil sur un commerce et une mosquée.

Maison-Laffitte (Yvelines): Une jeune femme a été agressée verbalement.

Montreuil (Seine-Saint-Denis) : Agression d'une femme.

Albertville (Savoie) : Incendie de la mosquée

Aix-les-Bains(Savoie) : Incendie de la mosquée.
2 filles mineures voilées converties (placées en foyer car leurs parents ne sont pas d’accord avec leur choix religieux) ont été agressées

Lyon (Rhône) : Une étudiante à la faculté de Lyon 1, non voilée mais maghrébine, a été convoquée ainsi qu’une autre étudiante voilée par le directeur afin de savoir ce qu’elles pensent des événements de CH. Il y a eu des moqueries.

Brest (Finistère) : Une femme agressée verbalement dans une salle d’attente dans un hôpital. Une dame hurlait « je vais la saigner je vais la saigner ! » en parlant de la femme voilée. Personne n’a réagi, ni les patients, ni le personnel. Aucune mention n’a été faite aux événements de CH.

Nice (Alpes-Maritimes) : une boucherie halal vandalisée. Une croix gammée découverte en ouvrant le magasin. Plainte déposée et croix effacée.

Vandoeuvre (Meurthe-et-Moselle): agression physique d'une femme devant la mairie par un homme, qui tenait un journal Charlie Hebdo. ( Cette agression, après des nouveaux éléments, est l'œuvre d'un déséquilibré ; la femme n'a pas souhaité témoigner ou porter plainte )

Patrick (Auditeur) : “Ma fille de 8 ans a été victime de lancers de pierre ce matin à l'école en raison des origines musulmanes de ma femme”

Bourgoin-Jallieu (Isère) : Un lycéen de 17 ans, d'origine maghrébine, frappé jeudi par un groupe de quatre ou cinq personnes en marge de la minute de silence observée devant son lycée

Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) : Un homme, qui aurait tiré dans la rue, en proférant des « propos anti-musulmans » s’est retranché chez lui.

Paris: une jeune femme portant le foulard est apostrophé par un cycliste. L'homme criait en répétant “.. Alors ils sont où les terroristes? Ils sont où ?…”.

Villefranche-sur-Saône (Rhône): Explosion d'origine criminelle devant un snack voisin d'une mosquée. Piste de l'attentat évoquée. «Je crains que ce soit lié à l'événement dramatique qui est survenu ce mercredi», a expliqué Bernard Perrut, le maire de Villefranche.

Ambérieu (Ain): Une pancarte où l’on pouvait notamment lire «Morts aux Arabes» a été plantée sur un rond-point.

Mans (Sarthe): Tirs et jets de grenades contre la mosquée. Aux alentours de minuit, des coups de feu ont été tirés contre la mosquée.

Bertinière. Les enquêteurs ont découvert ce matin qu'une grenade à plâtre avait explosé dans l'enceinte de la mosquée. Trois autres grenades intactes ont été retrouvées sur place.

Poitiers (Vienne): Des tags “Charlie. Mort aux Arabes, les Français sont en guerre, honte à votre peuple” sur la mosquée.

Caromb (Vaucluse): Une voiture appartenant à une famille de confession musulmane a été visée mercredi soir par balles sur la voie publique.

Port-la-Nouvelle (Aude): Tirs contre la salle de prière. Une heure après la fin de la prière,«un individu a tiré à deux reprises sur la porte brisant une vitre avec une arme de calibre faible».

Taverny (Val d'oise): Agression de deux femmes dans un centre commercial.

Argenteuil (Val-d’Oise): Peu avant 2 heures du matin ce vendredi, un début d’incendie s’est déclaré dans l’appartement d’une femme musulmane. «Il n’y a pas de doute sur le caractère criminel, confirme une source proche du dossier. Un produit inflammable a été utilisé.» Sur la boîte aux lettres correspondant à ce logement, a été inscrit le message «Vive Charlie». «Nous ne savons pas si cela est lié», insiste une source policière. Il faut attendre les résultats de l’enquête en cours. Aucun blessé n’est à déplorer, l’immeuble a dû être évacué à cause des fumées. Les habitants ont pu retrouver leur logement.

Aubergenville (Yvelines): une jeune fille voilée arrive au lycée, et retire son voile comme à l'accoutumée. A l'entrée du Lycée, la CPE du lycée lui dit “tu crois que c'est le moment de porter ton voile?”.