vieux films

Les films de vieux

Pourquoi je vais voir que des films de vieux ? C'est des films que j'aime mais il y a que des vieux. Tout le temps. Ça parle coloscopie et retraite. Ça parle enfants et petits enfants. Ça parle problèmes d'ouïe et d'yeux. Mais ça sourit pas et ça grogne comme font si bien les vieux renfrognés et dépités et pleins de regrets et de remords et de je ne sais quoi d'autre que les mauvais côtés de la vie donnent. Putain mais moi je veux voir ces films et être entouré de vie pas de mort. C'est la mort eux. Je veux pas devenir comme ça en vieillissant. Je veux voir de ces vieillesses où on ne retient que les bons côtés de la vie et où on se souvient de larmes de joie et pas de ses problèmes de vessie. Profitons du film et pensons à la vie qu'ils n'ont déjà plus eux qui étaient si jeunes il y a peu.

britishpathe.com
Les ballerines c'est ben à mode!!

Les entrepôts de musée sont des bordels remplis de trésors. Les Anglais sont vraiment bons pour les retrouver. À ce jour, ce sont les seules images connues des célèbres Ballets Russes. Si tu connais n'importe quel danseur de ballet (y compris les pitounes de Black Swann!!) avec un nom de Russe, c'est là qu il a appris à faire des steppettes.WOW!

Ma vie est parfois comme un vieux film français …. comme un film turque … comme un vieux dessin animé américain … comme une BD belge … comme un drame coréen … comme un paysage chilien … comme un restaurant libanais 

Les obsessions de Paolo Sorrentino : les vieux

Nouveau film de Paolo Sorrentino, Youth ressemble à une compilation de toutes les obsessions et des thématiques qui nourrissent l'oeuvre de ce cinéaste majeur. Retour sur ses idées fixes.


 

Il divo, l'ami de la famille, La Grande Bellezza… : tous les héros des films de Paolo Sorrentino sont des vieux, des dandy lessivés par le temps qui passe, des monstres de foires à la laideur fânée ou des notables politiques croulants… Youth dans lequel deux octogénaires regardent le temps passer pousse un peu plus loin ces obsessions. Les regrets, la nostalgie douloureuse, les soupirs, la mort qu'on regarde dans les yeux et l'espoir qui s'éloigne quand on tente de le resaisir sont l'axe central de son cinéma clinquant et terriblement émouvant. Sorrentino semble tout connaitre du vieillissement, de la déréliction et en revoyant ses films, on pense souvent aux mots de Jep (7'00 dans la vidéo) qui ouvraient la Grande Bellezza (“ce que je préfère, c'est l'odeur des maisons de vieux”), comme si cette confession de l'écrivain était en fait celle du cinéaste.

Sorrentino : “Je crois que je pourrai reprendre à mon compte la phrase de Jep. C'est vrai, j'aime aussi cette odeur, l'odeur des maisons des vieux. D'un point de vue biographique, enfant, j'ai grandi avec des vieux. Je n'étais pas vraiment fils unique, mais mes frères étaient plus grands et mes parents âgés. Ma curiosité, mon intérêt, m'ont tout de suite porté vers les gens plus vieux que moi et ce, dès mon enfance. J'ai toujours regardé les jeunes avec distance, un peu comme les vieillards qui rentrent dans un bis et voient un ado assis et se disent : ” il occupe la place où je devrais m'asseoir “. Je ne les méprisais pas vraiment, mais je les regardais plutôt avec un certain détachement. Du coup, quand j'ai pu faire du cinéma, c'est vers eux que je me suis tourné.

Beaucoup de choses me fascinent chez eux. Mais (…)

Lire la suite de l'article sur premiere.fr

Comment Wes Craven est devenu le maître de l'horreur
Robert Englund alias Freddy rend hommage à Wes Craven
Wes Craven : le réalisateur de Scream et des Griffes de la nuit est mort
Box-office US du 30 août : N.W.A - Straight Outta Compton menacé par un film religieux, et Zac Efron fait un flop
Jason Bourne 5 parlera de la Grèce et d'Edward Snowden selon Matt Damon

Jeu vidéo : décryptage du trailer le plus fou de l'année

JEUX VIDÉO - Vous avez aimé le charme kitsch du film financé en crowdfunding Kung Fury ? Cette bande annonce devrait vous ravir. Elle présente la nouvelle édition de la simulation de football américain Madden et pour cela a décidé de pasticher à la fois Bollywood et les vieux films d'action ringards.

De grosses moustaches, un scénario cliché et surtout un dinosaure… Cette publicité, menée par Dave Franco (le frère de James) vise les amateurs de second degré, comme le montre notre vidéo au-dessus de l'article.

Publiée le 21 août sur Youtube, Madden : The Movie comptait déjà plus de 7 millions de vues, 4 jours plus tard.

Au casting, on trouve également Christopher Mintz-Plasse, révélé par le film SuperGrave (il jouait le rôle de Fogell), ainsi que plusieurs joueurs de football américain professionnels (présents dans le jeu) : le fantastique Rob Gronkowski, ou encore Colin Kaepernick, joueur des 49rs de San Francisco, qui incarne… Al Pacino lui-même, dans le film Scent of a Woman (Le Temps d'un Week-end en français). Les références au film qui a oscarisé Al Pacino, en ancien militaire aveugle, en 1993 sont nombreuses dans la bande-annonce.

Pour la série Madden, ce n'est pas le premier coup d'éclat publicitaire : il y a un an déjà, la bande annonce du précédent opus du jeu vidéo battait des records de folie avec Dave Franco.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

• La bande-annonce de Narcos : dans la vie de Pablo Escobar
• “The Hateful Eight”, la bande-annonce du dernier Quentin Tarantino
• La bande annonce de la saison 6 de The Walking Dead
• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici
• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost
Je me retrouve juste comme une conne dans une mauvaise comédie romantique à écouter nos chanson à regarder nos vieux film jusqu'à connaître par coeur les premiers lettre que l'on sait écrit.
10

À 14h30, direction l'exposition de G-Dragon, le leader des Big Bang, au Séoul modern art museum. C'est une exposition très perturbante, très contemporaine et avec Marina, on se regardait souvent en se demandant ce qui lui était passé par la tête. Dans la première salle, des costumes ainsi que certains éléments de clips de GD étaient exposés ; la pièce était noir, très sombre et le tic tac d'une horloge battait un rythme avant que l'horloge ne sonne. Ensuite direction la deuxième salle, où ce sont des néons qui sont exposés, en forme de soleil, de cube, il y en a partout. J'ai trouvé que la troisième salle était la plus perturbante, elle ressemble à un studio de tournage avec le mot “REVOLUTION” écrit dans le fond, et il y a des caméras et des écrans partout ; on se voit donc bouger, mais l'image sur les écrans vacillent, est pixellisée, ressemble un peu au vieux films d'horreur, avec une musique angoissante en arrière plan. Les autres salles m'ont moins marqué que la dernière (ou presque) où trône une statue de GD.. qui tue GD ; je vous avais dit que cette exposition était bizarre. On est finalement ressorti, un peu perturbé par ce qu'on venait de voir et passant par la boutique, j'ai craqué pour le sac de l'exposition.
Après ça, direction Myeondong, juste histoire de voir le quartier et d'acheter mes premiers goodies K-Pop, j'ai donc craqué pour le DVD Memories of 2014 des BTS (sur lequel on me voit hihi) et le Summer Package des BTS aussi, puisque toutes les boutiques ou presque étaient en rupture de stock. J'ai dépensé mes derniers wons, et il ne me restait plus que 3000W… L'équivalent de 2,50€.
On est finalement rentré à la guest, pour faire notre change déjà et pour manger poulet et soju haha. J'ai dépensé en 1 semaine et demi, 510€ et là, j'ai seulement fait changer 300€ (qui m'ont donné 388 000W). J'espère que je n'utiliserais pas les 200€ qui me restent, et je pense franchement que ça peux le faire vu les bas prix ici. Le poulet était trop bon et on a pris du soju à la grenade avec, délicieux !

Utiliser Netflix, c’est aussi éviter des heures de pubs à la télé

See on Scoop.it - Veille Techno et Informatique “AutreMent”

Cela fera bientôt un an que Netflix est disponible dans nos contrées et si le service semble parfois avoir du mal à décoller, c’est certainement à cause de la drôle de règle appelée chronologie des médias qui empêche aux services comme Netflix ou CanalPlay de proposer des films vieux de moins de trois ans sur leurs plateformes.

Outre-Atlantique, Netflix est déjà le « truc » qui est sur le point de remplacer la télévision traditionnelle. Il serait déjà derrière plus de 30 % du trafic internet en Amérique du Nord durant les heures de pointe.

L’un des avantages de Netflix, c’est que la plateforme permet de regarder le contenu de votre choix au moment où vous le souhaitez. L’autre, c’est que pour près de 10 euros par mois, vous accédez au contenu sans aucune publicité.

Je n’ai rien contre la pub (du moins quand le service est gratuit), mais force est de constater que le nombre de pubs affichées par les chaines de télévision n’est pas prêt de baisser.


See on presse-citron.net

Ces prédictions pour 2015 de Retour vers le Futur 2 qui sont devenues réalité

GIGOWATTS - Nom de Zeus, nous vieillissons! Et un bon moyen de s'en apercevoir (si vous n'avez pas d'enfant et n'êtes pas fan des soirées “photos de vacances 97”) consiste à revoir les vieux films de votre jeunesse. Et à comparer les dates. Le jugement dernier de Terminator 2? 1998. Retour vers le Futur 2? Octobre 2015. Oui, dans 2 mois.

Une date anniversaire qui a donné des idées à plusieurs marques. Nike avait annoncé en janvier que les fameuses chaussures à lacet automatiques seraient disponibles cette année. Et ce mercredi 5 août, Lexus doit de son côté dévoiler son prototype d'hoverboard.

Oui, oui, un skate volant comme celui de Marty McFly. Mais quand on y réfléchit, ce n'est pas tout. De nombreuses idées présentes dans le scénario de Retour vers le Futur 2 se sont avérées correctes, plus de 25 ans après. Retrouvez dans notre vidéo les 10 prédictions de Marty McFly:

VIDEO

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Tony Hawk glisse sur un hoverboard
Les chaussures de Retour vers le futur vraiment disponibles en 2015?
Michael J. Fox, retour vers le succès
Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost