vie sans soucis

-Si tu avais des super pouvoirs, tu sauverais le monde, toi?

-Bah! Bien sûr que oui. J’aiderais les pauvres, les démunis, les gens sans défense… Je ferais la justice, partout, et je serais reconnu et adulé pour ça.

-Quelle horreur… C’est d’une niaiserie…

-Quoi? Parce que toi, tu ferais pas ça, c’est ça?

-Alors ça, tu peux être sûr que non. Déjà, si j’étais un super-héros, je ferais ça parce que j’aimerais ça. Parce que je voudrais aider les gens. Pas pour de la gloire et de la reconnaissance. T’en as rien à foutre de la reconnaissance, quand t’es un super-héros. T’es déjà surpuissant, et tu le sais. Pas besoin de l’imposer aux yeux du monde. Et puis, surtout… Je ne me mens pas, moi. Si j’avais des super pouvoirs, je m’en servirais pour moi-même. Tu vois, les humains qui vivent dans la société actuelle sont fondamentalement égoïstes. Même si ceux qui partagent. Parce qu’au fond, s’ils n’étaient pas ne serait-ce qu’à 1% égoïstes, ils n’auraient rien dans leur assiette, parce qu’ils auraient tout donné. C’est de l’égoïsme de survie, c’est sûr. Mais c’en est. Et donc, tu vois, moi je sais que, si j’avais des pouvoirs incommensurables, je les cacherais. Je m’en servirais pour moi, pour avoir une super vie, sans soucis, sans problèmes. Je ferais peut-être des trucs pas nets, parfois. Mais je m’en fous. Je ferais ce que j’aurais à faire pour que ma famille soit à l’abri et nourrie. Les autres, qui se font attaquer dehors, qui crèvent la dalle, qui souffrent des pires maladies, je m’en tape, pourvu que ma famille soit saine et sauve. Tu sais, un jour un type a dit qu’avec de grands pouvoirs venaient de grandes responsabilités. Eh bien moi je pense que la première responsabilité, c’est de prendre soin de sa famille. Après, peut-être, je prendrais soin des autres. Mais si je ne suis même pas capable de m’occuper de ceux que j’aime et que je connais, comment je peux être capable de m’occuper d’un ou d’une inconnue?

-C’est terrible ce que tu dis!

-Ouais… Mais à plus y réfléchir, je me dis que je pourrais même être un super-vilain. Un destructeur. Un mec qui mettrait le monde à feu et à sang. Tu sais pourquoi? Non, évidemment, tu sais pas… Ben je vais te dire: parce que les humains auraient enfin une cause contre laquelle s’unir. Enfin ils seraient solidaires. Si je les aide, jamais ils seront solidaires, jamais ils ne s’aideront! Ils se diraient “à quoi bon s’entraider, ce super-héros va arriver et tout régler sans que j’ai à me bouger le cul”. Alors que si je menace de réduire leur monde à néant, si je détruis des villes entières? Là, ils se ligueront pour m’abattre. Ils se ligueront pour reconstruire ensuite. Et là, même si ce ne serait que momentané, j’aurais créé la véritable paix, de part ma destruction. Là, j’aurais fait quelque chose de bien, tout en étant totalement désintéressé. Toi, tu veux la gloire du super-héros. Mais le type qui sacrifie son image et qui se fait passer pour un monstre, juste pour que les autres soient blanchis, et qu’ils fassent un bon en avant monumental dans l’entraide, lui c’est un vrai héros, un héros de l’ombre.