viands

8

POST-SCRIPTUM 624

CETTE ABSENCE DE L’ARTISTE AU MONDE Y COMPRIS AU SIEN PROPRE

Ci-après, un extrait d’un entretien à propos de Jac Berrocal avec Jacques Debout (Soixante Étages, Bob’s Leg), qui fera bientôt partie d’un ouvrage autour de l’underground musical en France ; ouvrage d’ailleurs quasi exclusivement constitué d’interviews, entre autres avec Christian Vander, Dominique Grimaud, Albert Marcoeur, Dominique Répécaud, Jean-Marc Foussat, Bruno Meillier, Romain Perrot… Une quarantaine à peu près, à paraître chez Lenka lente en mars 2017. Soit un peu de l’histoire de Catalogue, Magma, Vidéo-Aventures, Soixante Étages, Étage 34, Idiome 1238, Le Complexe de la Viande, Les Massifs de Fleurs, Cohelmec Ensemble, Mahjun, M.I.M.E.O., Vomir, Etron Fou Leloublan, entre autres…

EXTRAIT…

“Ma « rencontre » avec Jac Berrocal ? Le 30 avril 1977, Th. Olmsted. C'était une petite salle sombre investie en cette coda d'un printemps frileux par Opération Rhino, cachée dans un de ces quartiers de Paris dont la géographie banalement insolite ne se dessine guère que dans les romans de Patrick Modiano. J'ai gardé le prospectus distribué à l'entrée, servant depuis à marquer les arrêts dans mes lectures, et si le public était clairsemé sur un spartiate mobilier de collectivité, le plateau offert contre dix francs de l'époque ne se voulait pas pour autant artistiquement moins riche : Armande Altaï, voix, sex-appeal monté sur escabeau ; Myran Meerson, bandes préparées ; Daniel Deshays, jouets musicaux, corps, effets de mise en espace ; Bernard Vitet, trompes, tuyaux, pavillons, embouchures, écriture ; Richard Mariachan, piano ; Philippe Pochan, violoncelle ; Pierre Bastien, contrebasse. Et Jac Berrocal, trombone, trombones préparés, cornet, percussion, etc. D'après ce tract, ça ne devait être qu'une séance de musique improvisée d'essence collectiv(ist)e, aventureuse par obligation mais menée « con brio » par le « véritable underground parisien » (je cite) jusqu'à son public, celui-là même connu pour « aimer les libres parcours de l'improvisation » (je recite). Et cela, ayant commencé ainsi qu'il avait été écrit, se serait irrésistiblement, en une rigoureuse alternance d'épigées et d'hypogées, conclu de même, c'est-à-dire par la fermeture de cette intimiste auberge espagnole parée de ses couleurs libertaires, si, subitement, il n'y avait eu brutale rupture, nette cassure avec un dispositif déjà passablement éprouvé, abruptes lignes de fuite par lesquelles Jac Berrocal – bientôt suivi d‘un autre –  plantant tout de go ses camarades de ménagerie, au beau milieu de l'italien enclos de leur petit théâtre improvisé, se ruant sur la robinetterie barrant les flancs d'une espèce de buanderie attenante, déclenchant des cataractes de flotte, avant leur engloutissement dans de gigantesques éviers de zinc. Combien de temps y passèrent-ils ? Pour eux deux, plus rien d'autre –  gentil public ou camarades contrits perdus dans leurs opérations comptables, douce animalerie musicale –n’existait hors leur frénésie tuyautée, leur danse de Saint-Guy en faveur du sadien Jacob-Delafon. Lunatiques amers, on aurait juré voir les moniteurs d'une classe de C.A.T. sous L.S.D., des plombiers rendus berseks ! Jac Berrocal venait de tout péter, abandonnant sur place toute (in)convenance, y compris celles, tenaces et coutumières…, …, …

( Pierre Bastien, par là )

[Not mine. Just something I like on Instagram and reblog] Côte de boeuf dans les vignes. #gueuleton #bonvivant #barbecue #vignes #cotedeboeuf #viande #vianderouge #vin #magnum #marcillac #terroir #charentesmaritimes #cuisine #braise #beef #frenchartdevivre #bonappetit #nature #riedel #verre #tradition #bellefrance #france #carne #churrasco by gueuleton http://ift.tt/1qqOCOH

Brochettes de porc. #gueuleton #brochette #viande #porc #manex #porcmanex #paysbasque #atable #bonneviande #terroir #sudouest #gascogne #barbecue #cheminée #sel #poivre #cuisine #vinrouge #bonappetit #pork #pig #food #meat #skewer #frenchartdevivre

Made with Instagram