varc

Découvrez le “Café Echange” !

Le “café échange” est un lieu de rencontre entre habitants des communes de Pont de Claix, Claix, Varces, Saint Paul de Varces et Vif. Le groupe se réunit déjà depuis plusieurs mois. Le “café échange” est animé par des travailleurs sociaux (assistantes sociales et Conseillère en Economie Sociale et Familiale) du Service Local de Solidarité de Pont de Claix (Département de l’Isère, ex Conseil Général).
Il est ouvert à toute nouvelle personne souhaitant venir partager un moment convivial, d’échange autour de sujets variés. Il est question de proposer des rencontres à thèmes, de faire intervenir des professionnels sur un sujet choisi par les habitants ou de réaliser des sorties culturelles.

La prochaine rencontre aura lieu :

le Jeudi 11 Février de 14h00 à 15h30

au centre social Irène Joliot Curie de Pont de Claix.

Ce nouveau lieu sera l’occasion  de réfléchir à son nouvel aménagement. 


Pour tout savoir sur l’actualité du “café échange” (prochaines rencontres, etc.), vous pouvez consulter la rubrique “actualité locale”.

#referendum : comment passer de 75 % à 60 % puis à … 33 % ? : au moment où dans l’agglomération grenobloise il est souvent question de la participation citoyenne, il y a une Commune de la Métro, la seule, qui a organisé ces dernières années 3 référendums : St Paul de Varces.

Les faits : en 1991, Denis Bonzy (Société Civile) organise un référendum sur un projet de centre-Commune. Participation : 75 %.

2012 : François Diaz (Divers Gauche) organise un référendum sur une opération immobilière au centre-Commune. Participation : 60 %.

2016 : Davis Richard (Les Républicains) organise un référendum sur un équipement public au centre de la Commune. Participation : 33 %. 

Comment passer de 75 à 60 puis chuter à 33 % de participation des citoyens pour un vote important ? Certes, il y a un volet technique. La question ne portait pas sur le fond même d’une décision (pour ou contre) mais sur le seul choix de seules variantes. Le Club 20 avait très tôt alerté sur le risque d’un tel “référendum fermé” (cf courrier de décembre 2015). Mais la chute exprime une crise qui va bien au-delà. Les citoyens sont aujourd’hui désorientés par

Keep reading