un ou

Nous passons la plupart du temps notre vie à la surface, pris dans les préoccupations, les trivialités, le divertissement. Mais nous savons, ou devons savoir, que nous vivons sur un double abîme, ou chaos, ou sans-fond. L'abîme que nous sommes nous-même, en nous-même et pour nous-même; l'abîme derrière les apparences fragiles, le voile friable du monde organisé et même du monde prétendument expliqué par la science. Abîme, notre propre corps dès qu'il se détraque tant soi peu -le reste du temps aussi, d'ailleurs, mais nous n'y pensons pas; notre inconscient et nos désirs obscurs; le regard de l'autre; la volupté, tenacement aiguë et perpétuellement insaisissable; la mort ; le temps, sur lequel après vingt-cinq siècles de réflexion philosophique nous ne savons toujours rien dire; l'espace aussi, cette incompréhensible nécessité pour tout ce qui est de se confiner dans un ici ou ailleurs; plus généralement, la création / destruction perpétuelle qui est l'être lui-même, création/ destruction non pas seulement des choses particulières, mais des formes elles-mêmes et des lois des choses; abîme, finalement, l'a-sens derrière tout sens, la ruine des significations avec lesquelles nous voulons vêtir l'être, comme leur incessante émergence.
—  Cornelius Castoriadis - Fenêtre sur le chaos - 2007

-   Un homme emporté par une passion trop forte perd la faculté de réfléchir, et doit être regardé comme un homme ivre ou comme un insensé.

-   Voilà biens mes gens raisonnables ! m’écrai-je en souriant. Passion ! Ivresse ! Folie ! Hommes moraux ! Vous êtes d’une impassibilité merveilleuse. Vous injuriez l’ivrogne ; vous vous détournez de l’insensé ; vous passez outre comme le prêtre, et remerciez Dieu, comme le pharisien, de ce qu’il ne vous a pas faits semblable à l’un d’eux. J’ai été plus d’une fois pris de vin, et souvent mes passions ont approché de la démence, et je ne me repens ni de l’un ni de l’autre : car j’ai appris à concevoir, dans la mesure de mes moyens, comment tous les hommes extraordinaires qui ont fait quelque chose de grand, quelque chose qui  semblait impossible, ont dû de tout temps être déclarés par la foule ivres et insensés. 

in : Goethe – Les souffrances du jeune Werther chez Folio classique, traduit de l’allemand par Bernard Groethuysen p. 98

anonymous asked:

Tu as suivi la polémique sur les "tenues décentes" à Valence ? Tu en penses quoi ? Là où j'étais, c'était restrictif pour les filles et les garçons au collège mais pas au lycée (enfin tant qu'on venait pas en paréo ou un truc vraiment pas approprié)

Ah non j’ai pas suivi!

D’après ce que j’ai trouvé ça ne concerne pas que les filles:

En plus ça m’a l’air d’être un peu du n’importe quoi question références:

J’adorerais qu’on me montre la fameuse minijupe de 1848, parce qu’à ma connaissance, la mode du milieu de siècle ressemblait plutôt à ça:

J’imagine que l’auteur du tract parle de 1948? Et même au cas-où, la minijupe c’est plutôt les années 60. Bref.

Personnellement, je ne vois pas ce qu’il y a de choquant à demander à des élèves de ne pas venir à l’école comme ils viendraient à la plage. Avoir une tenue vestimentaire soignée c’est une forme de respect, respect de l’institution, respect des professeurs et aussi respect des autres élèves. Tout ça n’a rien à voir avec la promotion de la “culture du viol” ou que sais-je, mais beaucoup plus avec des règles de savoir vivre élémentaire. On ne vient pas à l’école en mini short, pas plus qu’en micro jupe, pas plus qu’avec un pantalon troué ou un baggy qui montre son caleçon et la moitié de ses fesses. Et pour ceux qui trouvent ça cool et fashion de porter des vêtements troués, sachez que dans vos classes, il y a probablement des enfants qui ont des vêtements dont ils sont obligés de ravauder les trous, parce que eux n’ont pas les moyens d’en avoir des neufs. Parler “culture du viol” quand on veut jouer au pauvre parce que c’est la mode, c’est avoir la tête vide.

J’ai une mauvaise nouvelle, on leur demandera, ainsi qu’aux garçons d’avoir une tenue correcte et professionnelle quand elles chercheront du travail. Oui oppression insupportable.

Après, si la mesure touche uniquement les filles c’est un autre problème et effectivement ça devient inégalitaire, tout comme si on axe la nécessité d’une tenue appropriée sur le fait que ça provoquerait ou déconcentrerait les garçons. 

Et rien n’est moins sûr vu que la proviseure dément:

“C'est du délire, se défend Pascale Frantschi, la proviseure. On n'a que ça à faire mesurer les jupes! Nous avons demandé aux élèves, sans distinction de filles ou de garçons, d'éviter de venir avec des jeans troués, car certains petits trous étaient devenus des gouffres, et c'est tout! Quant au maquillage, nous n'avons jamais rien dit, nous avons des filles et des garçons aux cheveux verts, roses ou bleus… Et personne n'a été exclu, contrairement à ce qui se raconte!”

Le vocabulaire du tract est très “tumblrien” et j’ai l’impression que c’est un peu monté en neige par des gens qui passent trop de temps sur Madmoizelle à lire des articles sur les “dress codes” des établissements américains.

Il y a des règles simples de vie en société, l’adolescence est une période où on les trouve toutes nulles, je le conçois, mais pour ce que je vois là, la polémique m’a l’air très exagérée.

20:19

Je ressens plus rien. Je suis vide.. je suis redevenue comme avant.. j'ai eu une passe ou ça allais encore, mais la j'ai chuter.
J'ai envie d'arrêté les cours.. les épreuves de bac, les devoirs surveillés .. jen peux plus!
Je remballe les gens, je deviens méchante et ca ne me touche pas.. j'ai plus d'empathie.. j'ai juste envie de partir, partir loin ou partir de ce monde.. ma pote a faillit ce faire écraser aujourd'hui, la voiture a freiner à temps. Aucune réactions! J'ai pas bouger.. j'ai même pas réalisé.. comme quoi je suis vraiment à l'Ouest et je plane continuellement.. jusqu'à ce que ce sois moi au lieu de ma pote et que la voiture ne freine pas.

É, que ótimo, você ama ele, só não há necessidade de gritar isso aos sete cantos. Apenas guarda. Guarda muito bem que isso fará bem. Esquece ele só por uns minutos, horas ou dias se conseguir. Para de procurá-lo em todos os lugares possíveis. Se ele passar, fecha os olhos e respira fundo. E pensa: “É apenas mais um carinha.” Parece pouco, mas isso faz bem. Espera, só mais uma coisa, como é mesmo que minha mãe dizia?: “Quem não é visto não é lembrado. Longe dos olhos, longe do coração.
—  Fernanda Gomes.
É sempre um dia após o outro. Por mais que muitas vezes você queira pular uns, ou apagar outros, vai ser sempre um após o outro. Por isso o hoje vale tanto a pena de ser vivido, de ser aproveitado. Porque por mais que sempre saibamos que, quando deitamos a cabeça no travesseiro o ciclo reinicia, nunca temos certeza de que nascerá um novo amanhã.
—  O Pequeno Bob.
Eu acredito nessa tese de que ninguém entra em sua vida por acaso, acho que cada pessoa deixa um pedacinho dela em sua vida, seja esse pedaço bom ou ruim, uns irão te usar, outros irão te ensinar e tem aqueles que irão despertar o que há de melhor em você.
—  Larissa Dias.
101 choses que j’enseignerai à ma fille par Sierra Vandervort

1. Sourire est la plus belle des choses que tu puisses faire.
2. Ne laisse personne te dire que ce que tu écoutes n'est “pas de la musique” si c'est ce que tu aimes.
3. Sache simplement qu’“In the Air Tonight” de Phil Collins est une chanson parfaite.
4. Tu as le droit de trouver qu'une femme est belle.
5. Évite d'être une langue de vipère avec les autres filles. Tu auras besoin d'elles quand nous prendrons le pouvoir.
6. Méfie-toi des hommes qui veulent te faire croire qu'ils vont te faire changer.
7. Même s'il t'a invitée à dîner, tu ne lui dois rien.
8. La fierté que tu ressens pendant 20 minutes dans un bikini qui te met en valeur ne vaut pas un bon restaurant. Je peux te l'assurer.
9. Trouve en toi l'envie de découvrir le monde.
10. Tu as le droit de ne pas vouloir te maquiller ou jouer à la princesse.
11. Mais, si c'est que tu souhaites, c'est aussi ton droit.
12. En tout cas, essaie au moins une fois le rugby pour me faire plaisir.
13. Fais en sorte que ta vie soit aussi amusante que ton profile Instagram le laisse entendre.
14. Ne souris pas si tu n'en as pas envie.
15. Tu n'as pas vraiment besoin de te faire accompagner par une copine quand tu vas aux toilettes.
16. N'aies pas de préjugés liés au genre, à la couleur de la peau, à la sexualité et aux croyances religieuses.
17. Les gens sont comme ils sont.
18. Des bougies et un album de Gainsbourg peuvent résoudre presque tous les problèmes.
19. Ne laisse aucun mec s'en tirer à bon compte s'il te siffle dans la rue.
20. Si tu ne peux pas te balader en jogging et boire des bières avec eux, ce ne sont pas de vrais potes.
21. Fais-toi des copines dont tu te sens vraiment proche.
22. Et sois là pour elles quand elles en ont besoin.
23. L'endroit où tu te trouves n'est jamais une excuse.
24. Tu peux t'épanouir n'importe où.
25. Trouve ta voix, et fais-toi entendre.
26. Ne fais pas les choses pour me faire plaisir. Ta réussite t'appartient.
27. Ça ne te coûte pas grand chose de mettre des talons, même si tu es grande.
28. J'aimerais vraiment que tu lises Jane Eyre.
29. Mais si tu préfères Twilight, ça me va aussi.
30. En revanche, si tu pouvais éviter 50 Nuances de Grey…
31. C'est vraiment de la merde.
32. Je t'en supplie, regarde Friends
33. Et, si ça te dit, pars à l'étranger en mission humanitaire.
34. Fais les puces.
35. Garde tes billets de spectacle en souvenir.
36. Lave-toi toujours le visage avant d'aller au lit.
37. Évite de te parfumer comme une cocotte.
38. Nage toute habillée.
39. Nage toute nue.
40. Évite à tout prix les détox à base de jus.
41. Tu devras regarder Le Roi lion avec moi au moins cinq fois dans ta vie.
42. Sache que les ange-gardiens existent.
43. Fais un vœu quand tu perds un cil.
44. Sois passionnée.
45. Sois excessivement passionnée.
46. Sois tellement passionnée que les gens se demandent si tu n'es pas un peu dingue.
47. Le féminisme n'a rien d'effrayant.
48. Apprends à jouer au Uno.
49. Et au Menteur.
50. Ne te disperse pas.
51. Ose.
52. Ne laisse personne te dire que c'est juste une phase si tu penses que c'est sérieux.
53. Ta sexualité ne te définit pas.
54. Fais-toi un festival de musique au moins une fois dans ta vie.
55. Ne suis pas les conseils des réactrices de modes. Inspire-toi plutôt de la manière dont elles s'habillent.
56. S'il se sent castré par ton boulot ou ton succès, il n'en vaut pas la peine.
57. Trouve-toi un homme qui soit plus courageux que toi.
58. Ou une fille.
59. Tu en as parfaitement le droit.
60. Si un type ne te sort que des clichés, prends tes jambes à ton cou.
61. Ce que tu vaux n'a rien à voir avec ton allure, ton âge ou ta silhouette.
62. Et ça, ce sera toujours vrai.
63. Tu ne vivras pas tes plus belles années au lycée.
64. Mais à la fac.
65. La question “A quoi tu penses?” fera des miracles.
66. Mets ton casque sur les oreilles, et danse comme une tarée dans ta chambre.
67. Je te promets que je ne rirai pas.
68. Je te souhaite de rencontrer quelqu'un qui te fera littéralement pisser de rire.
69. Et de ne jamais le quitter.
70. Marche pieds-nus.
71. Ne sois pas naïve.
72. Avoir de la classe, parfois, on s'en tape.
73. Ne baisse jamais les yeux.
74. La magie, ça existe.
75. Ne regrette pas tes moments de déprime. Ils te permettront d'apprécier les instants de bonheur.
76. Quoi que tu fasses, fais preuve de modération.
77. Même dans la modération.
78. Le café est bon pour ton âme.
79. Sois honnête, et ne t'excuse pas de l'être.
80. Vis la musique sans même chercher à comprendre ce que tu ressens.
81. Lève-toi de bonne heure.
82. Trouve-toi un meilleur pote gay.
83. Il te laissera dormir dans son lit et tu pourras lui emprunter son eye-liner.
84. Ne te laisse pas faire.
85. Entoure-toi de belles personnes.
86. Souviens-toi que tout le monde ne pense pas comme toi.
87. Sois toujours ouverte à de nouvelles expériences. Tu pourras toujours dormir plus tard.
88. La vérité sans fard est toujours préférable au mensonge qui te consume.
89. Bois du champagne et danse sur la table.
90. Fais une liste des choses que tu veux accomplir avant de mourir.
91. Fais une liste de toutes les choses que tu as déjà accomplies.
92. N'oublie jamais de dire “Je t'aime” avant de partir.
93. Profite de ce qui est sous tes yeux au lieu d'en prendre une photo.
94. Trouve le moyen de te glisser au premier rang quand tu vas en concert.
95. Pars faire du camping sans te préoccuper de la coupe que ça te fera.
96. Aime aussi pleinement que tu ris.
97. Ris beaucoup.
98. N'aie pas peur d'être parfois un peu nunuche.
99. Quand tu vis quelque chose de bien, sois dans l'instant présent.
100. Trouve des trésors dans tout ce qui t'entoure.
101. Ne te laisse pas paralyser par la peur.

anonymous asked:

Comment fais-tu l'effet de flou sur Sai comme dans ton dernier dessin posté ? (je voulais te le demander en anglais, mais je ne savais pas comment le dire lol) (je ne sais pas si tu m'as comprise)

“How do you do that blur effect with SAI, like in your last drawing? (I wanted to ask it in english but I didn’t know how to say it lol) (I don’t know if you understood me)”

Okay, I’m replying in english because maybe there are people who want to know it too. 

I actually don’t use SAI for that effect because SAI can’t do it. lol I use something called “Photofiltre”. I’m pretty sure you can do it with Gimp or Photoshop.
I wouldn’t recommend to use Photofiltre for editing because it’s pretty outdated. But it’s been like 5 years I haven’t tried to use Gimp, so I can’t tell much about it.

Okay, since I’m using the french version, I don’t know how they translated it in english but I’m either using “Flou gaussien” (gaussian blur) or “Flou de mouvement” (motion blur).


1) So first, open your file. Then set is as “motif” (or “pattern”? Idk how they translated it).

2) Once you’re done, throw the blur effect. 

You’ll get this if you use the motion blur:

Too much motion blur, right? You can tone it down by lowering the opacity (I didn’t):

3) Grab the stamp tool and check “Motif”. You can change the pressure/size too.

4) Then, you can now remove that blur effect with the stamp tool.

[Okay, I tried to upload a gif, but tumblr broke it. So here you go if you wanna see it.]


I hope this will help you! 

(more) random french phrases and expressions i’ve picked up from watching movies in french all night

continuation of this post and this post 

  • ne pas avoir la moindre idée = to not have the faintest idea, not have the slightest idea
  • garder son calme = to stay calm
  • je vous donne la parole = i’m giving you a chance to speak, i’m allowing you to speak
  • prendre une décision = to make a decision
  • faites-moi confiance = trust me, have confidence in me
  • rester calme = to keep calm
  • sois prudente = be careful
  • sables mouvants = quicksand
  • je n’arrive pas à croire = i can’t believe
  • soeur jumelle = twin sister
  • je m’en veux = i feel bad, i feel guilty
  • de toutes mes forces = with all my strength
  • être au courant = to be informed, be aware
  • je me réjouis de = i’m very happy about, i’m very pleased with
  • s’emparer de = to seize, capture, take possession of
  • en ruines = in ruins
  • vous vous trompez = you’re making a mistake, you’re mistaken
  • commettre une erreur = to make a mistake
  • d’une manière ou d’une autre = somehow, one way or another
  • fort possible = very likely
  • mettre fin à = to put a stop to, put an end to
J'ai cette mauvaise habitude de m'enfermer dans un autre monde quand je lis un livre, regarde un film, écoute une histoire racontée ou une musique entêtante. Je m'imagine à la place de ces gens, je rêve, je suis à leur place et ma vie affreuse n'existe plus. Je ne pense plus à mes probleme, puisque je ne suis plus moi même. Je suis le personnage, je ressens ses émotions. Je suis une rêveuse quoi. Et puis, quand viens la fin du couplet, quand le livre est terminé, vient la réalité. Elle me plaque contre le mur et me tabasse sans pitié. Et j'avoue qu'une fois qu'elle est revenue j'ai du mal à me relever.

anonymous asked:

Bonjour, j'aime vraiment bien ton blog… Mais je me demandais : T'aime pas les hommes ? Tu crois pas aux relations amoureuse ou à l'amour tous simplement ? Est ce que tu à déjà eu un copain ou une copine ?

Moi j’aurais une question à te poser: est-ce que tu penses que l’amour c’est le contenu de ce blog? Parce que si oui, c’est fort triste.

les descriptions du figaro pour les candidats à la présidentielle sont plutôt sérieuses et après on tombe sur ça.

French vocab DELF B2 (1)

I have decided to post here all the vocabulary that I had to look up while working with my book Les clés du nouveau DELF B2. But, instead of doing like most people do, and writing the English (or Spanish or whatever) translation next to the French word, I’m writing the definition in French. This way, I get an understanding of the word that is much deeper and lasts longer in my brain than just the translation. I’ll be doing one post for each unit in the book, and then for each exam after those (it comes with example exams for you to practice).

  • Foyer: lieu où habite une famille.
  • Adulescent: se dit d’un adulte qui continue à se comporter comme un adolescent.
  • Rebo: rebelle-bourgeois.
  • Auprès: en adressant à.
  • En panne: qui a cessé de fonctionner pour une raison ou une autre.
  • Boulot: terme populaire désignant le travail.
  • Dévaler: descendre hâtivement.
  • Héler: appeler quelqu’un qui est loin.
  • Escabeau: sorte de tabouret ou petite échelle ne comportant que quelques marches.
  • Canicule: une période d’intense chaleur au cours de laquelle les températures sont bien au-dessus de celles que la région concernée connaît habituellement sur cette même période.
  • Voyant: personne prétendant lire l’avenir ou le passé.
  • Guérisseur: personne qui tente de guérir des maladies mais qui utilise des techniques non reconnues par la médecine traditionnelle.
  • Furoncle: abcès fermé, volumineux et douloureux généralement dû à une bactérie appelée staphylocoque.
  • Blaser: rendre indifférent, émousser les sensations.
  • Emprise: domination morale ou intellectuelle.
  • Laxisme: tolérance excessive.
  • Autour: adverbe qui signifie que l’on se réfère à un espace qui entoure un objet, une personne ou un lieu déterminé.
  • Tisser: entrelacer des fils pour fabriquer un tissu.
  • Toile: tissu de lin, de chanvre, de coton,…
Puis parfois, il y a des larmes, juste une ou deux. Tu vas pas plus mal que d'habitude, t'es toujours éteinte, toujours vide, toujours en manque de quelque chose, tu ne sais toujours pas quoi mais ça te manque. Tu vas toujours pas bien, pas plus, pas moins. C'est comme si ton coeur encaissait chaque minute une dose de mal être. Et d'un coup il sature, alors seulement quelques larmes coulent, sans cris, sans sanglots, sans violence, dans le silence, juste un peu d'eau, qui coulent de tes yeux sans éclats, sans vraiment savoir pourquoi.
Jveux pas une relation compliquée. Jveux pas de “je t'aime” toutes les 10 minutes. Jveux des baisers volés. Des attentions surprenantes mais cachées. Jveux pas un bouquet de fleur ou un collier de diamant. Qu'est ce que j'en est à foutre franchement? L'amour ça s'achète pas. L'amour c'est des petites conneries du quotidien, qui sont incompréhensibles aux yeux des autres, mais lui il te connais bien, et ça t'as fais rire, et t'as pensée toute la journée, le sourire au lèvres, à ce cretin. Jveux un truc spontané, peut être un peu bancale mais vivant. Jveux des risques, des incertitudes, jveux sentir battre mon coeur tellement fort qu'il menacerait d'exploser. Jveux des rires, des éclats de rires incessants. Jveux qu'on redeviennent des enfants, qu'on redeviennent insouciants. Jveux un jeu, quelque chose qui peut basculer à tout instant tu vois? Jveux quelque chose d'un peu fou, avec un petit con au sourire ravageur, jveux un truc qui chamboulera ma vie, qui chamboulera mon coeur. Jveux une relation complètement dingue qui nique tout les interdits. Qu'on s'aime et qu'on se dise “amis”. Jveux trouver quelqu'un qu'à pas froid aux yeux. Jveux une personne qui aura du courage pour deux. Parce que moi appart rêver je sais pas faire mieux.