treilli

J'ai besoin de votre aide !

Alors voilà, en décembre ( 2016 eh ) j'ai été hospitalisée ( sur Lille ). Et là bas, j'ai rencontré une fille, Rachel. Et, je ne me suis pas permise de lui laisser de quoi garder contact. Aujourd'hui, je regrette un peu, et j'aimerais savoir comment elle va.
Alors voilà, elle s'appelle Rachel ( a 16-17 ans ), aime le black métal et la convivialité des pogos. Est végétarienne. Joue de la guitare. A un frère qu'a exactement le même faciès, cest dingue. Elle n'a pas Facebook ( enfin, si. Mais sous un faux nom uniquement pour suivre les info concerts ). Peint parfois avec de l'aquarelle. Elle est blonde, et mesure un petit mètre soixante. Porte des docs noires, et parfois même un treillis. Elle a vécu quelques années sur une île ( La Réunion, peut être. Arf, je sais plus ). Elle est à la fac ( d'histoire je crois ). Apprend le norvégien, et souhaite y vivre.
Je sais bien que ça fait peu d'infos, mais si vous m'aidiez à la retrouver ce serait cool. Si je parvenais à reprendre contact avec elle, je serai vraiment la plus heureuse eh ( sait on jamais, peut être que l'un d'entre vous la connaît ) ( favoriser ne m'aidera pas ) Merci d'avance ! La bise

2004 - Cambridge [3]

En cette date anniversaire, c’est moi qui ai proposé des vacances anglaises. Cette année l’animation principale était une simulation de débarquement et je le savais.
En revanche, j’ignorais son degré de réalisme.
J’ai dû passer par le vestiaire et troquer mes baskets contre une paire de lourds brodequins à la semelle doublée de métal. J’ai enfilé un treillis et récupéré le havresac accompagné de son ceinturon. En bout de comptoir j’ai hérité d’un casque en acier recouvert d’un filet et d’un fusil M1 Garand. L’ensemble faisait une douzaine de kilos. Le flingue m’a bousillé les doigts et le casque cisaillé le front.
J’avais l’air très con.
Entassé dans la barge montée sur vérins avec la trentaine d’autres touristes historiens de dimanche pluvieux, pris dans le puissant ronflement des moteurs diesels, nous avons été salement secoués.
Je n’ai pas compris pourquoi la porte a basculé sans préavis, je n’ai pas compris qu’il fallait courir, je n’ai pas compris pourquoi tout le monde hurlait. Je me suis fait pousser avant de m’écrouler et d’être piétiné vingt mètres plus loin.
La même année, le vol initiatique était proposé sur un Catalina, mais celui-ci était offert au maire de la ville et son équipe administrative. Pris d’un enthousiasme inattendu, l’élu a réclamé un petit tour au dessus de la Manche.
J’ai appris devant le téléviseur britannique que l’appareil n’était pas rentré et je me suis promis à cet instant de ne plus jamais revenir visiter le musée de la Royal air Force.

Weeell what to say. It’s going up according to the instructions, but it’s also VERY LONG. I could have avoided the issue if I’d checked before that the intended length was good for me, but, well, there’s a new lesson for me (and the girl modeling it on the pattern must have a pretty long upper body because it’s a normal length on her >_>).

The length under the arms is 18 inches (45cm) which is a good two inches more than what I’d like, so I think I’m going to unravel and shorten the intervals between the decreases on the body to 5.5 inches instead of 6.5. Good news is I can adjust it so the treillis ends with four perfect repeats of the pattern :) (The other good news is that this is just a few days and not months of work, I’m glad it’s happening on this sweater, but uggggh)

On this note I’m leaving it for a minute and going grocery shopping because I definitely need a break