tienne

Regarde-toi, tu es jeune, tu as peur, pourquoi es-tu si effrayé ? Arrête d'être paralysé, arrête de ravaler tes mots, cesse de t'occuper de ce que les autres pensent, porte ce que tu veux, dis ce que tu veux. Écoute la musique que tu veux écouter. Joue-la aussi fort que tu peux et danse dessus. Sors pour une promenade à minuit et oublie que tu travailles le lendemain. Arrête d'attendre le vendredi. La vie est à toi, fais-en la tienne.
—  Texthuman
Tu prendras toutes mes gênes et toutes mes peines
Je ferai de même en prenant toutes les tiennes


Je serai fidèle, fidèle, fidèle, fidèle

On s'est construit un empire
Qui nous ressemble vraiment


Et dire qu'on pensait être libres
Sans même tourner les pages du livre
Comme quoi, rien n'est impossible


On a figé le temps

A traditional version because it’s faster than finishing this digital(which I still wanna do) but I really wanted this to be finished for Valentines day.

J'ai pas envie de dormir seule ce soir je voudrais que tu sois là. J'aimerais sentir ton souffle dans mon cou, poser mes lèvres sur les tiennes. J'aimerais dormir collée à toi pour que pour une fois je n'ai pas froid.

Est-ce qu'un jour on se retrouvera ? Est-ce que tu sauras toujours me regarder de la même façon ? Mais qu'est ce qui nous est arrivés ? Est-ce qu'on s'aimait peut être trop ? Ai-je manqué à tes yeux lorsqu'ensemble, ils avaient l'avantage d'être deux ? Combien de temps s'est-on perdu ? Est-ce qu'un jour on se retrouvera ? Est-ce qu'on s'aimera à nouveau ? Arriverons nous a construire un bohneur à neuf ? Mais suis-je réellement faite pour toi ? Combien de fois devrais-je mentir lorsqu'on me demande ça va ? Parce que ça ne va pas sans toi. Et je me lasse de faire semblant, je ne sais plus répondre sans mentir. Dis moi, d'autres filles t'ont plus ? Et quand reviendras-tu ? Formerons nous à nouveau ce que nous étions ? Mes mains manquent-t-ils aux tiennes ? Vois-tu mon visage dans tout les coins du monde ? Et à chaque traversée de rue, te retourne-tu pour voir si je suis là ? Quel place aurais-je ? Baisseras-tu les bras ? M'abandonneras-tu ? Existons nous vraiment l'un sans l'autre ? Est-ce qu'on se retrouvera ? Oui, je veux te retrouver mon amour, car j'aurais tout gagner, gagner tout ton amour.
La différence entre toi et moi, c'est que je n'ai jamais cessé d'y croire ! J'ai toujours essayé d'arranger les choses quand tu t'enfonçais, je t'ai donné raison quand tu avais tort, j'ai retenu ma jalousie quand tu ne te rendais compte de rien. Dis-moi juste, quelle case j'ai loupé ? Dis-moi ce que j'ai oublié de faire ? J'en ai fait trop ? Pas assez ? Dis-moi si y'a un truc qui t'a pas plu ? Je sais je suis maladroite, jamais sûre de moi, je fais souvent des erreurs mais j'ai toujours essayé de me rattraper, y'a pas une seule fois où je me suis barrée en pensant que c'était mieux comme ça. J'ai tout fait bordel, j'ai tout fait pour qu'on tienne le coup. Mais j'ai compris maintenant, quoi qu'on fasse tout se casse la gueule au bout d'un moment, c'est ça ?
—   lespiquresaines

j’ai l’impression il se passe ça dans vos têtes 
“tien je vais lui parler tout les jours, non stop, la faire rire, rester au telephone avec des heures et des heures, écouter ses problèmes, l’écouter raconter sa vie, se plaindre, faire en sorte qu’elle tienne a moi, que je lui manque, et puis ensuite, j’vais arrêter de lui parler d’un coup et partir dans sa vie sans aucune raison pour qu’elle se pose 2433 questions”

fautes

J'ai regardé le billet d'avant. J'avais fais une faute. J'ai corrigé la faute. Tu m'reproche de faire des fautes. Tu m'juge parce que je fais des fautes.  

Je suis bipolaire je passe de phrases très courtes aux phrases très longues.

Mais revenons aux fautes ; parce que toi tu fais pas de fautes, ça t'horripile tu ne comprends pas, toi qui n'en fais pas c'est intolérable que les autres en fasse ; dsl pr la faute… je veux pas faire de fautes… je m'insultes à chaque fautes… j'ai pas besoin d'la tienne… J'avais fais une faute. 

Et là, j’écris “Manuel” dans une fic et je suis aussitôt prise d’un sentiment de honte que je n’arrive pas à surmonter.

Peut-être que je ne méritais pas tout ça 
Peut-être que tu étais trop bien pour moi 
J'aurais aimé être à sa place me mettre avec toi dans le bus te dire à quel point je t'aime
J'aurais peut-être dû te dire avant que je te trouvais belle
Merci pour ces deux jours de rêve à penser à toi oublier tout le reste, tout les problèmes
Merci du bon temps que tu m'as accordé
Pendant un instant j'ai pensé que tout ça c'était réel
Pendant un instant j'ai pensé que c'était possible
Je n'oublie pas et je serais là si un jour tout ça devient possible
Juste le fait de poser mes lèvres sur les tiennes et te dire

Je t'aime.

—  lespiquresaines