the juge

10

A bit late, my valentine cards !

I hope you’ll like them, and have a great Valentine’s Day with 2 days late, everyone !

Thanks to Ceumille for the help for the batter’s poem

johnny-bond  asked:

Salut! Est-ce que tu sais où je peux trouver un résumé des candiates? Je veux savoir un peu sur tous les candidates afin de comprendre les nouvelles mais je ne sais pas qui est qui. Merci! (Pardon pour mon français!)

Rapidement, les principaux candidats se décomposent comme ceci (de extrêmement gauche à extrêmement droite) :

- Jean-Luc Mélenchon : Coprésident du Parti Radical de Gauche - extrême gauche.
C’est un ancien ministre du parti socialiste, qui s’est plus tard radicalisé. Son programme s’organise principalement autour de la refonte du système actuellement en place qu’il juge “oligarchique”, une rupture des accords géopolitiques en place pour une libéralisation des relations internationales, une rupture avec le système financier en place, en séparant la finance de détail (les particuliers) et la finance d’affaires (les entreprises), pour ne citer que quelques règles. Actuellement N°4 des sondages. 


- Benoît Hamon : Candidat du Parti Socialiste (parti du président en poste François Hollande) - gauche.

Investi lors de la primaire du PS, il ne fait pas l’unanimité dans son camps en raison de son programme jugé trop libéral. Il a battu Manuel Valls, candidat héritant du bilan de François Hollande, qui lui prônait un système dans la lignée de ce qui a été fait pendant les 5 dernières années. Le programme de Hamon est une vision assez "logique parentale” : consommer mieux, même si c’est plus cher, mais plus intelligemment pour vivre plus longtemps. Donc une nouvelle logique en terme de santé et d’environnement, beaucoup plus verts, trancher dans le vif en terme de lobbying pharmaceutique ou industriel, un revenu universel, réinvestir dans l’économie française par grosses injections (et donc couper avec l’austérité de Merkel). Actuellement N°3 des sondages. 

- Emmanuel Macron : Candidat surprise, sans affiliation politique précise - on va dire… plutôt centre. 
Ancien ministre du PS, il a quitté le gouvernement pour monter son propre parti, “En Marche”, qu’il considère ni à gauche, ni à droite. Il est issu du monde des affaires, en particulier des banques. C’est un technocrate bien qu’il tente d’effacer cette image-là par un programme… assez flou et son charme. Il mise surtout sur la carte de l’anti-système, anti-affiliation politique. C’est un peu l’effet Justin Trudeau : le gendre idéal a qui on a envie de faire confiance et qui souffle un vent frais. C’est actuellement le N°2 des sondages. 

- François Fillon : Candidat du parti Les Républicains” - droite. 
Candidat légitime du parti Les Républicains (parti de Nicolas Sarkozy), qui a gagné les primaires, battant Alain Juppé qui était donné favori. Il incarne la droite des valeurs “familiales” (pour ne pas dire chrétiennes) : aider les entreprises et la finance en général par de jolis coups de pouce, très peu de mesures sociales (il veut notamment revoir les remboursements de la sécurité sociale à la baisse), remettre au coeur des valeurs de la France la famille traditionnelle. 
Actuellement, il est empêtré dans des affaires judiciaires qui concernent sa femme et ses enfants, qu’il aurait employé fictivement comme assistants. C’est un scandale d’état qui est en train de remettre en cause sa candidature, François Fillon étant plusieurs fois revenu sur ses déclarations, en particulier en terme de “moralité”. Il perd la confiance des électeurs, hormis un groupe très soudé qui le soutient - constitué principalement de la Manif pour Tous.  Anciennement N°2 des sondages, il est en train de dégringoler.
S’il se retire sa candidature, Alain Juppé ne le remplacera probablement pas. Cela jette un très grand flou sur l’avenir du parti des Républicains dans cette élection présidentielle.

- Marine le Pen : Présidente du Front National - extrême droite. 
Grosso modo, elle est contre tout : contre le système actuel qu’elle aimerait fasciste, contre l’Europe (dont elle est pourtant députée), donc contre la zone monétaire Euro (elle veut un “Frexit”), contre l’immigration (sans apporter de solutions), contre le système judiciaire qu’elle juge abusif et corrompu (surtout parce qu’elle a une demi-douzaine d’affaires assez graves en cours qu’elle aimerait que les juges oublient), contre les fonctionnaires qu’elles voudraient “patriotes”, c’est-à-dire qui respecteraient ses volontés telles paroles d’évangile (donc contre l’indépendance des consciences et des libertés). Donald Trump quoi. Actuellement N°1 des sondages. 

En espérant avoir été claire ! 

French legal vocabulary by @lass-uns-studieren 

Here is my German legal vocabulary list. Once again, I’ll state that I’m Ace Attorney trash and Miles Edgeworth is great. Tagging @langblog, @plantsandcoffeestudyblr, @malteseboy and @langsandlit

Again, please feel free to translate this into other languages, but tag me so I can see!

Here goes!

Nouns

Le droit - Law
Les légalités (f) - Legalities
Le tribunal ou la cour de justice - Court of Law
La cour suprême- Supreme Court
La salle d’audience - Courtroom
Le témoignage - Testimony
Le contre-interrogatoire - Cross-examination
L’indice (m) ou La preuve - Evidence
L’affidavit (m) ou la declaration sous serment - Affidavit
L’alibi (m) - Alibi
Le procès - Trial/  Lawsuit
L’affaire judiciare (f) - Court case
Le dossier - Case
L’appel (m) - Appeal
La prescription des faits - Statute of limitations
Le jury - Jury
Le contrat - Contract
Le jugement - Verdict

Occupations

Le témoin - Witness
Le/La défendeur/défenderesse - Defendant
L’huissier de justice (m) - Bailiff
Le juge - Judge
Le procureur - Prosecutor
L’avocat de la défense- Defense attorney
L'inspecteur/L’inspectrice - Detective
L’avocat(e) - Barrister/ Solicitor

Verbs

Plaider - To plead
Poursuivre (en justice) - To sue
Emmetre un objection - To object
Se disputer - To argue
Arrêter - To arrest

Example sentences

Le témoignage du premier témoin a quasiment duré 20 minutes. - The first testimony lasted twenty minutes
Le juge a questionné la validité de l’affidavit - The judge questioned the validity of the affidavit
Le jury a déclaré l'accusé coupable - The jury declared the defendant guilty

DOES MY DISIBILITY MAKE YOU UNCOMFORTABLE?

GOOD.
It makes me uncomfortable too!

I know, I’m only 18 and yes these ARE old people diseases, but what fucking planet is it okay to say “Oh i think I’d just end it at that point.” Or “Your life sounds terrible” to an actual person’s face?

No planet. That is where it is okay to say that shit. 😐

So when you move away, step to the other sidewalk like I’m a shady trench coat in a dark alley I am JUGING YOU.

When you tell your kid that I’m “less fortunate but a reminder of the blessings health gives” i am imagining beatimg you with a chair.

When you get overly emotional and try to touch me to pray for your own soul I AM WISHING YOU EVERY NON VIOLENT ANNOYANCE ON EARTH.

My depression isn’t from the weather.

My celiac isn’t a fucking trend.

My asthma isn’t from being held too much as an infant.

My failing body isn’t INSPIRATIONAL it’s SHITTY AND PAINFUL.


Does this make you uncomfortable able-healthy folk?

Good. You make me uncomfortable so it’s fab.

alright alright alright, voilà le récap de l’itw de Macron dans Têtu, qui était quand même assez complète, donc allons-y (le post est méga long déso) :

- il reprend son idée que le mariage pour tous était nécessaire, qu’il le défendrait mais que ça a créé des gros clivages dans la société, ce qu’il regrette. A son avis, c’est surtout  à cause d’une mauvaise information et du manque d’info qu’avait les gens à propos de la situation lgbt, et sur la loi en elle-même (mouais)

-”Certains n’ont toujours pas compris que l’orientation sexuelle n’est ni un choix, ni un luxe. En même temps, je pense indispensable de savoir entendre les craintes et les convictions fortes de certains qui défendent un modèle auquel ils sont attachés”; il veut surtout créer un dialogue entre les différentes opinions (et notamment avec la Manif pour tous)

- comme chez Quotidien, il souligne les violences quotidienne qu’on subit hors-métropoles

- pour la PMA, il attend l’avis du CCNE pour qu’il y est débat. Si ce débat aboutit favorablement alors il la légalisera, mais il est contre l’autorisation de la GPA en France car il estime que c’est un débat “impossible à trancher”, mais il veut lancer une lutte internationale contre le trafic d’enfants et des femmes qu’ammène la GPA dans certains pays, cependant il faut pour lui “arrêter l’hypocrisie et permettre la reconnaissance des enfants nés par GPA à l’étranger”

- concernant le changement d’état civil pour les personnes trans, il estime que la loi à répondu à la question en allégeant la procédure. Quand on lui demande pourquoi la France ne va pas jusqu’au bout en supprimant le passage devant un juge, il parle pendant longtemps pour dire que “la fonction d’un président n’est pas de prendre parti personnellement sur ces sujets mais d’accompagner le dépassement de certains clivages et de favoriser le dialogue” (donc en gros il a pas répondu)

- il reconnait qu’il n’y a pas “une” idée de la famille en se basant aussi sur la sienne, atypique (d’ailleurs on apprend qu’il a sept petits-enfants the more you know)

- il ne réintroduira pas l’ABCD de l’égalité à cause de la polémique qu’il y a eu, et selon lui la déconstruction des stéréotypes ne passent pas par les bouquins etc mais par des interventions d’asso en temps scolaire, par exemple

- sur le genre neutre/ la nécessité d’avoir mention du sexe sur les papiers t”il n’y a pas de genre neutre, mais une orientation personnelle de ce quoi on est fait” (, (pour lui) il faut reconnaitre les différences & une reconnaissance de l’indetermination ne résoud pas le problème

- sur la question de communauté, et ici l’idée de “communauté LGBT”: il reconnait qu’il y a des communautés religiseuses, géographiques ou d’orientation, mais il n’a pas envie de les traiter comme telles. “L’entre-soi rend bête’‘, la diversité est primordiale et il rappelle “La France est une République diverse et indivisbile”

- il a participté à des pride avant de devenir ministre, il reçoit toutes les opinions pour des entretiens, mais la seule chose qu’il n’acceptera pas sont les discours de haine et d’exclusion

- “quand je me déplace dans un ville, j’informe tous les élus, à l’excpetio du Front national” #dragthem

- il soutient à fond les associations, et pour lui le statut associatif est vital

- sur les rumeurs de sa relation avec Mathieu Gallet: il le connait à peine et pour lui, le sous entendu qu’il n’est pas possible qu’un homme vivant avec une femme 24 ans plus âgée ne soit pas gay ou un gigolo, c’est misogyne et homophobe. “Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais”

-  “C’est très appauvrissant de ne pas être féministe. Pour changer la politique, il faut être féministe, c’est une obligation morale. Ce n’est pas parqe qu’on met trois femmes au gouvernement que les choses changeront.”


Voilà en gros les points principaux de l’itw, bon perso il ne m’a pas hyper convaincu.e, il dit des trucs cools et d’autres trucs moins cools, au final il parle beaucoup pour ne pas dire grand chose et il continue de vouloir absolument faire plaisir à tout le monde, mais sur des points comme ça il faut être plus clair (à mon humble avis anyway)

Encore deso pour le longass post (et les fautes et autres possibles incompréhensions, je me suis pas relu oops), j’espère que ça a pu être utile ! @onestenrepublique je taggue au cas où ;)

Jobs! #1

Oy! New series: jobs! I’ll try to make the list as complete as I can but make sure to let me know if there’s a category I haven’t taken care of. Cheers!


Regarding school :

- teacher : professeur-e 

- primary school teacher : professeur-e des écoles

- secondary school teacher : professeur-e de collège

- high school teacher : professeur de lycée

- head teacher : principal-e (SS), proviseur-e (HS) 

- student teacher : professeur-e stagiaire

- training instructor : formateur/trice

- guidance counselor : conseiller/ère d’orientation

- educational assistant : assistant-e d’éducation

- probationary lecturer : assistant-e (de + subject)

- academic : professeur-e des universités

- senior lecturer : maître de conférences

- dean : doyen-ne


Regarding health :

- doctor : médecin

- family doctor : médecin traitant, médecin de famille

- nurse : infirmier/mière

- psychiatrist : psychiatre

- psychologist : psychologue

- chemist/pharmacist : pharmacien-ne

- dentist : dentiste

- veterinarian : vétérinaire

- surgeon : chirurgien-ne

- general practitioner : médecin généraliste

- forensic scientist : médecin légiste

- radiologist : radiologue

- paediatrician : pédiatre

- gynaecologist : gynécologue

- urologist : urologue


Regarding law :

- lawyer : avocat-e

- court-appointed barrister : avocat-e commis d’office

- judge : juge

- magistrate : magistrat-e

- cop : policier/cière, gardien-ne de la paix

- detective : détective

- defendant : accusé-e

- culprit : coupable (also guilty)

- witness : témoin 

- solicitor : notaire

- clerk : greffier/ière

- legal adviser : conseiller/ère juridique

- attorney : procureur/curatrice

- bailiff : huissier/ière

- usher : placeur/euse

- traffic officer : agent de la circulation

- warden : directeur/trice de prison

- inmate : prisonnier/ère, détenu-e

Je m'isole pas au lycée, je reste toujours avec des gens. Pas parce que j'ai peur qu'on me juge, qu'on pense que j'ai pas d'amis. Ça je m'en fou mais parce que quand je suis seule, je pense à tout ce qui va pas, à quel point je ne m'aime pas. Et j'ai peur. J'ai peur d'éclater en sanglots au milieux de tout ces gens qui ignorent qui je suis et ce que je ressens.

Vu qu’on a injustement privé Fillon  de sa montre, on pourrait lui en offrir une cheap avec écrit “Rends l’argent” et qui indique combien de temps il lui reste avant sa prochaine convocation chez le juge?

Je suis un élève exemplaire, qui ne rate jamais un cours, qui obtient toujours les meilleures notes, qui fait la fierté de ses professeurs. Aujourd'hui, je le giflerais, ce gamin de dix-sept ans, non pas à cause de ses bons résultats mais parce qu'il cherche seulement à complaire à ses juges.
—  “Arrête avec tes mensonges”, Philippe Besson, Julliard, 2017, pp. 20-21
Dear Journal,

Writing this journal has become a daily thing for me. I’m not only writing my thoughts so I can read them sometime in my future, but also because it’s like i’m talking to someone. Someone that won’t juge me and that will be with me through it all. Sirius always tells me that I can talk to him and I know that I can. When i woke up, Sirius was still asleep. His jaw was bruised up from the punch he received. I have to admit, i love that he is so protective… But to the point of getting himself hurt.. I’d rather he didn’t protect me. He looked peacefull in his sleep. His cheeks were soflty blushing. He always had red cheeks when he was sleeping. I brushed a strand of his black hair away from his face and smiled to myself. His long lashes were brushing against his cheeks. He was laying on his stomach, facing me. I could see his back muscles and I tried really hard not to brush my hand against his warm skin. I always thought Sirius had no freckles. Until the day I first saw his bare back.

It was during our 3rd year. James had invited Sirius and I to spend a week during summer. Since it wasn’t the week of the full moon, my parents agreed to let me go. When I arrived to the beautiful house, Mrs.Potter greeted me with a hug.

“Oh Remus! It’s nice to see you! Wow! I don’t remember you being so tall!” She laughed.

“It’s nice to see you too Mrs.Potter. Thank you for letting me stay here.” I said.

I then heard a familiar voice. A voice that I would recognize in hundreds. Sirius’.

“Remus! Oh I missed you!” He said, pulling me into a big hug.

“I missed you too Sirius!”

It was a hot summer day. The sun was shinning on our skins. There was practically no clouds. We were all playing quidditch in the big back yard when we heard Mrs.Potter calling our names. We headed back towards the house to see Euphemia waiting for us with glasses of fresh pink lemonade.

“Here! I made you some fresh lemonade! It is so hot outside! You boys need to stay hydrated!” She said.

“Thanks mom!” James said, kissing her cheek.

“Thank you Mrs.Potter!” Sirius and I said in union.

“Your welcome boys!” She said, heading back into the big house.

I drank the fresh liquid and felt it cool down my body. I looked at Sirius. I couldn’t stop looking at him. He had a tanned and sweaty skin that made me daydream. When he finished drinking his lemonade, he slowly took off his shirt. I tried to look away, i really did. His sweaty skin was glowing under the sunshines and I could see his muscles. He then turned around to put down his shirt and I saw his freckles. They were sprinkled on the top of his shoulders all the way to his back dimples. It made him look even cuter. He brushed his long fingers in his hair and asked us if we wanted to go swimming.

“How about we go in the pool to cool down?” He asked.

“Yes! I’m burning out here!” James said, heading to the pool.

“I..I don’t really feel like swimming.. you guys go! I’ll wait for you by the pool..” i said, trying to act normal.

Sirius frowned and slowly walked closer to me. He was really close.

“Remus i know you want to… We don’t care about your scars! I think you are beautiful just the way you are..” he said, sending me a smile.

I slowly removed my shirt, revealing my pale and bruised skin. I looked up and Sirius smiled at me.

“Now come on! You must be burning!” He laughed.

I will remember this moment forever. As i was lost in my thoughts, Sirius moved next to me.

“Good morning love..” i whispered.

“Mhmm.. Good mornin’ moons.. You slept well?” He asked, rubbing his tired eyes.

“I did. I was thinking about the week where James, you and I spent at his home in 3rd year. Do you remember?” I asked.

“Of course I do! I was crushing on you so hard at that time!” He laughed.

“No you didn’t!” I giggled.

“Of course I did! You were worried about your scars and i told you that you looked beautiful!” He said.

“You looked beautiful too.. I like those freckles on your back..” i said, letting my fingers brush against his bare back.

“Well.. I like the ones on your cheeks and nose..” he said, kissing the tip of my nose.

“How’s your jaw?” I asked, frowning.

“A bit sore.. but i had a great healer!” He smirked.

And we stayed in bed all day long. Eating candies and playing chest.

-Remus
Febuary 5th 1976

I don’t know what to say about all these pictures of Sans with a glowing penis…… Why. just Why. xD
everytime I see a pic like this, I just can’t take it seriously.
to me, if he really had this “thing”, he would only make stupid things with it like… idk, being a lamp. yeah.
and then he would probably make an epilepsy because of it xD
but Hey, I’m not juging. do whatever you like. (even if drawing a skeleton with a glowing penis is a liiiittle weird. Just a little.)


I’m sorry the quality is terrible… I draw with my 3ds (and as you can see, the quality is bad) and I make the animation with my phone so… I don’t use very professional stuff xD but you get the idea-

anonymous asked:

Ton opinion sur les Mélenchonistes qui prônent l'abstention au second tour ?

Je ne pense pas qu’il faille prôner l’abstention. La FI a lancé une consultation sur les orientations à prendre pour le second tout, et je pense que la moindre des choses c’est déjà d’attendre le résultat de cette consultation avant d’éventuellement s’exprimer au nom des membres du mouvements. Après à titre personnel, je ne juge pas les abstentionnistes et je comprends leur choix, mais après un long et difficile examen de conscience, j’ai décidé de ne pas m’abstenir ou de voter blanc. Même si je ne peux pas supporter Macron et tout ce qu’il représente, même si cette élection était une blague complète, on peut démonter Macron aux législatives alors qu’avec La Peine, on s’aventure dans un terrain totalement inconnu. 
Macron participe certes au système qui utilise le FN comme marchepied pour accéder au pouvoir en jouant à “moi ou le chaos” depuis de 30 ans. Macron n’est pas un démocrate, il s’est fait élire grâce à l’action d’une oligarchie qui possède quasiment tous nos médias et nous l’ont vendu comme un paquet de cornflakes depuis 3 ans. Mais dans sa nocivité (réelle, ne nous leurrons pas) Macron est prévisible, et on peut se battre contre lui. Quand on voit l’impopularité de Hollande, on peut imaginer que son héritier, qui est un savant mélange entre lui et Sarkozy période Fouquet’s, peut concentrer des niveaux de mécontentement énormes, propices à faire émerger de grands mouvements sociaux parce que Macron n’aura jamais le vote ouvrier, et a réussi à se mettre bien des professions à dos.
Marine Le Pen? C’est une autre paire de manche. On ne peut pas se dire avec certitude qu’elle ne pourrait pas gouverner si elle passait. On ne peut pas dire avec certitude qu’elle respecterait les institutions. On ne peut pas prévoir ce qui se passerait une fois que certains se sentiraient autorisés à parader dans la rue. Et je n’ai pas du tout envie de prendre cette responsabilité, même si j’ai conscience que c’est toute une politique qui nous a menés là.

In case you are wondering about whether you should watch A Series of Unfortunate Events on Netflix (because say, you are a fan of the books and you don’t want to get burned the way you did with the movie), I have only watched the first two episodes and can assure that this is quality shit:

  • It starts out with a dedication to Beatrice
  • Lemony Snicket is a character, narrating onscreen, which is good because a) in hindsight, how was that movie franchise planning on doing that when it became important? it’s much better to do it from the beginning and b) it means some of the best literary devices can be easily reproduced
  • There is a good amount of subtle references to future events and certain initials
  • They really doubled down on the whole mixed-up time period thing to hilarious effect, including a self-referential Netflix joke that I had to pause after because I was laughing so hard
  • Same with every single time Count Olaf says “theatre” or “actor” NPH is a great Count Olaf
  • He has a musical number and it is awful in the best way
  • The Beaudelaires are perfectly cast and also the perfect mixture of charmingly tragic and cleverly witty
  • Especially Sunny she is a GIFT
  • There is stuff that isn’t in the books, not in a “deviating from the plot” sense but in an “adding vital information about what was going on elsewhere that I am VERY FREAKING DANG EXCITED ABOUT” sense

In conclusion this is exactly what you would expect given that Daniel Handler played a major role in it, it’s everything I wanted it to be, please watch.