tendress

C'est très difficile de dire au gens qu'on les aime…Ce mot a tellement été pillé qu'il ne veut plus rien dire exactement. Et puis, j'arrive à me le dire, mais je n'arrive pas bien à le leur dire. J'écris des chansons qui me paraissent à moi, non pas d'amour, mais de cette sorte d'amour qui me tient debout finalement dans la vie. Et je m'aperçois que des gens disent: oh c'est dur ce que vous écrivez; alors que c'est juste de la tendresse sans sanglot, de la tendresse basée sur la douleur. C'est une réponse à un cri que les gens ne poussent même pas, mais qu'on pressent. Jacques Brel

Je n'attends rien… je n'espère rien. Je vous aime. Quoi que vous fassiez, je vous le répéterai si souvent, avec tant de force et d'ardeur, que vous finirez bien par le comprendre. Je veux faire pénétrer en vous ma tendresse, vous la verser dans l'âme, mot par mot, heure par heure, jour par jour, de sorte qu'enfin elle vous imprègne comme une liqueur tombée goutte à goutte, qu'elle vous adoucisse, vous amollisse et vous force, plus tard, à me répondre : « Moi aussi, je vous aime.
—  Maupassant

Tracing her roots: My mother’s Tendresse Log with a Tempered Dark Chocolate Flower

An entremet consisting of Coffee Mousse, creamy Irish Cream Ganache, flourless Chocolate Biscuit and crunchy Feuilletine Costa Rica at the bottom, surrounded by sheets of Tempered Dark Chocolate. 

As my mother has just graduated her Superior Le Cordon Bleu pastry course with a spectacular chocolate tart, I wanted to look back at the first chocolate dessert that she had to do in the course.