tchintchin

Tchin-Tchin - 15:24 - 21/03/2016

Tout le monde est servi sauf un, mais pourtant quelqu’un lance un « bon ben tchin-tchin » en levant son verre. Tout le monde lève son verre mais un autre intervient « Ah mais y’a Machin qui n’est pas encore servi ». Ce dernier répond que c’est pas grave, qu’ils peuvent trinquer sans lui. Il y'a des « roooo mais non quand même », « tu nous rattrapes » « mais si si allez-y » « mais non non on t’attend ». Tout le monde a son verre en suspens ne sachant que faire. Implicitement, la table se divise en deux catégories, ceux qui veulent juste lever leur verre sans trinquer un à un et ceux qui veulent trinquer un à un parce que sinon c’est pas vraiment trinquer. Pendant ce temps, un autre a levé son verre parce que tout le monde l’a fait mais il n’a pas suivi l’affaire de « celui qui n’était pas encore servi » alors il lance un franc « Santéééé » et percute avec son verre celui de la personne en face de lui avec qui il discutait. Le moment de trinquage est lancé dans la précipitation ! L’équipe anti-trinquage tente de cacher sa déception et se résigne à trinquer avec tout le monde. Les « santé, mais pas des pieds » « salute » « comment on dit en polonais déjà? » lancés à la canonnade couvrent les tintements des verres. Il ne faut pas croiser mais en même temps il faut se regarder dans les yeux, c’est compliqué. D’ailleurs Trucmuche fait la blague de Gad Elmaleh « dans les yeux dans les yeux ». La table n’est pas pratique. Un membre de l’équipe anti-trinquage aperçoit tout à l’opposé de la table un puriste qui lui tend son verre avec insistance. Visiblement il tient à trinquer. Alors il se demi-lève parce qu’il est côté banquette et qu’il a très peu de mobilité, il tend son bras pour atteindre l’autre côté de la table, tout le monde dit « attention attention faut pas croiser » pendant qu’un autre rappelle que Machin n’est toujours pas servi « mais je vous dis que c’est pas grave ». Chacun peut enfin savourer sa première gorgée, sauf celui qui n’est pas servi. Il y a un silence. Y’a Bidule qui sort une blague.

Le serveur arrive avec le verre de Machin « désolé, on a dû aller chercher le sirop à la cave ».

Tout le monde regarde Machin qui verse son eau dans son sirop de grenadine. Il prend son verre, le lève, regarde tout le monde et dit « bon, ben, tchin ? ».