tailled

Phrases with Faire- faire enough

 Faire is a very common French verb, and has many accompanying phrases with it! Here are a few to fill your vocab lists:)

S’en faire - je m’en fais/Ne t’en fais pas etc. - to worry

Ça va me faire bizarre ! - that’s going to be weird (for me)

En faire tout un drame - to make a big deal out of

Essayer de faire quelque chose - try to do something

Être de taille à faire quelque chose - to be up (physically, say if you are unwell) to doing something

Faire amende honourable - to make amends

Faire attention/gaffe (plus familier) - Fais gaffe ! - to be careful

Faire quelque chose au pif - je l’ai fait au pif ! - to do something off the cuff (do randomly, by accident)

Faire bien de - tu ferais bien de… - to do well to

Faire bombance - to have a feast

Faire bonne figure - to look well/happy

Faire chaud au cœur - ça fait chaud au cœur ! - to be heart-warming

Faire chier - il me fait chier ! - to annoy, to shit you (familiar)

Faire des bêtises - to do something stupid/silly/ill-advised

Faire des chichis - to put on airs/make a fuss

Faire des galipettes - to somersault/have sex- bedroom gymnastics 

Faire la grimace - to make faces

Faire des misères à quelqu’un - to make someone’s life a misery/to give someone a hard time

Faire du foin - to make a lot of noise/to cause a stir

Faire du gringue à quelqu’un - draguer quelqu’un - to chat someone up

Faire du lard - to put on weight

Faire du mal - to hurt someone/hurt someone’s feelings/to do harm

Faire en sort que - to ensure to/to make sure that

faire exprès - to do something on purpose

Faire face à quelqu’un - to face someone

Faire fausse route - to go the wrong way

Faire froid dans le dos - to send shivers down your spine

Faire honte - to shame e.g. ça me fait honte - that makes me feel ashamed/that shames me

Faire l’amour - to make love

Faire l’appel - to call the roll

Faire la grasse mat’/matinée - to sleep in

Faire la gueule - to sulk

Faire la lessive - to do the washing

Basic conversation

Small talk :

- hello : bonjour / bonsoir (after 6pm), salut (familiar)

- goodbye : au revoir, salut (familiar)

- good afternoon : bonne après-midi (when you leave)

- goodnight : bonne soirée (when you leave)

- how are you : comment ça va ? ça va ? (familiar)

- I’m fine : je vais bien, ça va 

- thank you (very much) : merci (beaucoup)

- you’re welcome : de rien

- see you later / tonight / tomorrow : on se voit plus tard / ce soir / demain


La présentation :

- what is your name ? : comment tu t’appelles / comment vous appelez-vous ? ; quel est ton / votre nom ?

- my name is _ : je m’appelle _ (literally “I call myself _”)

- how old are you ? quel âge as-tu / avez-vous ? 

- I’m _ years old : j’ai _ ans (”I have _ years”)

- and a half : et demi

- how tall are you ? : quelle taille mesures-tu / mesurez-vous ? 

- I am 5′7/1,70m : je mesure / fais un mètre soixante-dix

- are you single ? : es-tu / êtes-vous célibataire ? as-tu / avez-vous quelqu’un dans votre vie ? (”do you have anyone in your life ?”)

- I am dating someone : je suis en couple / avec quelqu’un)  ; je vois quelqu’un (”I’m seeing someone”) sounds less serious, also used to mention a therapist)


Les questions :

- what about you ? : et toi / vous ? 

- what’s new ? : qu’est-ce qu’il y a de nouveau ? ; quoi de neuf ? (familiar)

- what do you mean ? : comment ça ? ; qu’est-ce que tu veux / vous voulez dire ? c’est-à-dire ? 

- what is that ? : qu’est-ce que c’est (que ça / cela) ? 

- who is that ? qui est-ce ? qui c’est ? (familiar)

- I don’t remember : je ne me rappelle pas

- I don’t remember that : je ne m’en rappelle pas

- sorry ? : pardon ? excuse-moi / excusez-moi ? 

- are you sure ? : es-tu / êtes-vous sûr.e ? 

- are you sure about that ? : en es-tu / en êtes-vous sûr.e ? c’est sûr ? (familiar)

- I don’t know : je ne sais pas 

- I don’t really know : je ne sais pas trop / pas vraiment

- who knows ? : qui sait ? 


Les gros mots : 

- shit : merde / fait chier

- fuck : putain (usable in pretty much any situation)

- shut up : (ferme / fermez) ta / votre (sg) / vos (pl) gueule.s 

- asshole : trou du cul / trou de balle

- fucker : connard / connasse 

- bastard : bâtard

- bitch : sale pute

- / : nom de Dieu (”in the name of god”, when you’re pissed)

- I don’t give a fuck : je m’en fous ; je m’en branle (branler : to masturbate) ; je m’en cogne ; je n’en ai rien à foutre ; je n’en ai rien à carrer ; je m’en bats les couilles (for males) or je m’en bats les ovaires (females)

- go fuck yourself : va te / allez vous faire foutre ; va / allez chier 

- go die : va / allez mourir ; va / allez crever (familiar)

- son of a bitch : fils de pute 

J’ai ce besoin constant d’écrire, par ce que j’ai ce manque constant dans mon cœur, celui de tes bras, tes mots réconfortants et ta douceur, j’ai ce petit pincement au cœur quand j’entends ton prénom, je n'ai pas appris à vivre sans tes mots doux, ceux qui me redonnent le sourire quand rien d’autre n’est de taille.

Minwoo’s Instagram Update:

😷💉 it will be a lie if that does not hurt, I will live #WaistVertebralDiscTreatment #Recuperating  
Cr: linnlyynn(eng-trans)

Cela serait un mensonge si cela ne faisait pas mal, je vais vivre #Traitement du disque vertébral de la taille #Récupération



#Minwoo  reps: (Minwoo) has not been hospitalized. He is receiving outpatient treatment for his herniated disc  (heraldcorp) #shinhwa
Cr: malpabo

Je n'avais fait attention
À la taille de mes cernes
Le miroir m'a reflété
Ma sale gueule, et
J'ai détesté le monde
De m'avoir donné ce corps

Fatigue inépuisable,

Je peine dans l'existence mais c'est ce qui lui donne sens

À quoi endroit peut-on se perdre

Quand j’ai ramené un peu trop de souvenirs de Suède.

10. März 2017 | Hamburg Straße

CSI Hamburg-Billstedt

Wenn ich einmal alt bin, werfe ich den Fernseher aus dem Zimmer und setze mich ans Fenster. Dort bemerke ich einen jungen Mann in beiger Anzughose und hellblauem Hemd von der Straße in Richtung Häuserblock gehen. Ich bewundere seine Eleganz, die sportliche Figur, die perfekt sitzende Hose, wundere mich noch mehr über das ungewohnte Erscheinungsbild in der Nachbarschaft.

Und so hänge ich fasziniert von dem engelsgleichen Wesen am Fenster, beobachte, wie dessen Gang schneller wird. Der junge Mann beginnt zu joggen und verschwindet dann zwischen den Häusern. Irgendetwas sagt mir, dass ich am Fenster stehen bleiben und warten soll. Ich werde nicht enttäuscht. Zwei Minuten später entdecke ich den jungen Mann wieder, wie er den Weg zurück zur Straße läuft. Jetzt trägt er eine dunkle Sonnenbrille und ein zu seinem restlichen Outfit passendes Sakko, das ihm bei seinen federnden Joggingbewegungen ansehnlich um die Taille weht.

Als er die Straße erreicht, wird er langsamer, er schaut sich um, stockt, wirkt etwas verwirrt. Dann nimmt er in einem galanten Horatio-Move die Sonnenbrille ab, scannt die an der Straße parkenden Autos, als erwarte er jemanden, als müsste dort eigentlich jemand auf ihn warten. Seine Blicke wandern nach links und rechts, dann wieder nach links und rechts, als er anscheinend zu resignieren beginnend über den Zebrastreifen die Straßenseite wechselt.

Dort steht er, fast wie ein verängstigter Hase. Oder ein junger Mann in einem perfekt sitzenden Anzug, der im Ghetto ausgesetzt wurde. Langsam bekomme ich Mitleid.

Er schaut die Straße hoch. Etwas verändert sich in seinem Blick, in seiner Körperhaltung. Und dann beginnt er zu rennen. Zu sprinten, als liefe er um sein Leben. Während sein Sakko ansehnlich um seine Taille weht.

est-ce que je vous ai déjà raconté (probablement) que quand j’étais en primaire j’ai sauté une classe mais du coup je devais passer des tests pour savoir si je pouvais et une des questions du test c’était : “quelle taille fait une piscine ? a) 1 mètre b) 25 mètres c) 1 kilomètre” et j’ai répondu 1 kilomètre et aux résultats tout était bon globalement sauf cette question et mes parents et la psy m’ont demandé plusieurs fois “mais pourquoi tu as répondu ça …..” et ça m’a toujours étonnée que ça les étonne parce que juste je me suis trompée quoi je savais pas combien faisait une piscine et je me rendais pas compte que combien faisait un kilomètre et ça me semblait pas SI important genre … d’accord