tadaloora

vimeo

Oh man, I was totally in the room while these guys were recording this album.
I totally helped. I was totally there and it’s totally awesome!
This album is going to be so fucking good!

"I've walked on cobble stones And I have walked across fields"

Sometimes, you just have to shut the fuck up and get down on your knees before the undeniable beauty of the world. I was not very impressed by Phantom Buffalo’s previous effort, even though I was aware of this band’s knack for beautiful tunes. Their new album, Tadaloora, is just a stunning record, filled with gorgeous melodies, power pop hooks and hearty vocals. This is indie pop/rock at its very best. Unfortunately, while other less talented artists have powerful PR people to help them get airplay at the speed of sound, Phantom Buffalo is still a self-produced affair that needs your participation in order to be able to make good music like this. Help spread the word!

Sortez vos îles et brossez vos crocs

Nous sommes arrivés à Portland, Maine, de nuit, après avoir traversé le Vermont et le New Hampshire. Route de forêt et route de montagne, à la saison parfaite où tout commence à rougir malgré les températures d’été.

Et Portland ! Pas le Portland de l’ouest avec ses vélos et ses barbus. C’est le petit Portland de l’Atlantique, avec ses maisons de briques et de planches peintes. Et avec ses fantômes et ses buffalos, chez qui nous dormions, et avec qui nous avons passé quelques journées studieuses à marcher dans les rues du West End, à vider les bouquinistes du centre-ville et à tester les pizzerias du East End. Et à préparer le design des prochaines collaborations entre Phantom Buffalo et Microcultures.

Ce bref séjour a aussi été l’occasion de bonjours et d’au revoir. Bonjour aux habitants et créatures de Tadaloora, l’île secrète, prochaine excursion du groupe ; au revoir à Joe, actuel batteur du groupe (mais pas de panique ! Jake, l’autre batteur que certains ont eu la chance de voir lors des premiers concerts du groupe en France l’an dernier, revient aux Etats-Unis !).

Le départ de Joe (pour Hawaii, le bougre) oblige le groupe à changer ses plans, et nous avec. Brush Your Fangs, l’album perdu, composé en 2005, et qui devait être enregistré cet automne, est remis au prochain passage de Joe à Portland dans un peu moins d’un an. La collecte Microcultures est repoussée d’autant.

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que ça veut dire que Tadaloora arrive bientôt. Tadaloora, concept album envoutant dont nous avons déjà pu entendre des version préliminaires, et dont voici un morceau, dans une version acoustique datant de la tournée française (merci Citazine !).

Comme mon associé Louis-Jean est quelqu’un de trop pudique pour raconter sa vie sur Internet, il n’osera pas vous dire lui-même qu’il vient de faire une escale sur le nouveau continent chez nos amis de Phantom Buffalo. Quel dommage, il aurait pu vous montrer toutes les belles choses qu’il a vues là-bas dans l’atelier de travail de Jon et Tim (chanteurs et guitaristes du groupe) : dessins à foison, cartographie de Tadaloora, personnages grandeur nature, décors hauts en couleurs… Au lieu de ça, il va falloir se contenter pour le moment de ce misérable échantillon. Quelle tristesse. 

youtube

This Tadaloora things looks awesome

Play the game here

Sortir Tadaloora et mourir

Vous le savez sans doute déjà, Tadaloora, c’est le prochain album de Phantom Buffalo. Il est loin d’être terminé, mais les premières chansons sont déjà là, quelque part, à l’état de première ébauche avant le mixage, mastering, toutes ces choses aussi mystérieuses qu’essentielles. Première écoute aujourd’hui, en version numérique, de ces chansons entendues pour certaines plusieurs fois en concert.

Que dire ? Le groupe nous avait annoncé qu’ils étaient contents du résultat, que l’album était sans doute leur plus grande réussite à ce jour. Mais est-ce qu’il nous avaient préparé à cette accélération cardiaque au moment d’écouter pour la première fois cet album ? Est-ce qu’ils nous avaient dit qu’on aurait les larmes aux yeux en entendant les chansons s’enchaîner ? A vrai dire, rien, sans doute, n’aurait pu nous préparer à ce type d’émotion. 

La torture sera d’attendre trop longtemps avant de partager tout ça avec vous. Mais ça arrive, ça arrive. Et il y a tellement de choses à aimer dans cet album qu’on devra être un paquet de monde pour partager tout ça.